ActualitésBagnols-UzèsSociétéSports Gard

BAGNOLS/CÈZE Environ 200 nageurs engagés sur le challenge Guy-Coutel

200 nageurs venus de 12 clubs différents ont participé au challenge Guy-Coutel ce dimanche 26 juin à la piscine municipale de Bagnols-sur-Cèze. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Presque 70 nageurs du SOBM étaient engagés sur le challenge Guy-Coutel ce dimanche. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Alors que les nageurs français brillent aux mondiaux de Budapest, à Bagnols-sur-Cèze aussi, ce sport est à l’honneur. Après deux années de fonctionnement au ralenti, le club de natation SOBM a organisé sa première grosse compétition ce dimanche 26 juin. Environ 200 nageurs de 12 clubs différents sont venus s’affronter dans le bassin olympique de 50m de long de la piscine municipale, à l’occasion du 56e challenge Guy-Coutel. 

Ce rendez-vous avait été créé quelques années après la création du club de natation, qui a fêté ses soixante ans début-juin. Malgré l’absence des nageurs des clubs d’Avignon et de Nîmes, les organisateurs du SOBM étaient heureux de revoir du monde autour du bassin. La plupart des nageurs venaient de clubs d’Occitanie mais aussi de Sorgues (Vaucluse), Pierrelatte (Drôme), d’Ardèche et même de Bourgogne.

Au bout du bassin, tous les temps sont précisément chronométrés. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Au total, 500 départs se sont succédé toute la journée. Les plus jeunes à sauter du plongeoir ont six ans et les plus âgés 65 ans. Six catégories de filles et garçons ont enchaîné les longueurs en individuel ou en relais. Rien que le SOBM comptait 70 engagés, dont 28 issus de son groupe compétition. Pour beaucoup de nageurs « d’été« , ce challenge sonnait comme une « petite répétition avant la Coupe de France des Régions du 26 au 28 août et avant le Critérium national », explique Jérôme Buigues, président du SOBM.

L’école de natation déjà au complet cette année, un effectif de maîtres-nageurs pas suffisant

Pour les nageurs compétiteurs du club bagnolais, ce dimanche marquait le début de la saison, qui se poursuivra à Saint-Gilles, à Salindres et par le championnat du Gard. « À partir de mi-juillet, on a une compétition tous les week-ends« , assure le président. Tout l’hiver, le groupe compétition et les adultes ont pu continuer à s’entraîner à la piscine couverte de la Légion étrangère de génie à Laudun-l’Ardoise. Ils poursuivront tout l’été à la piscine municipale bagnolaise en plein air.

La piscine municipale de Bagnols-sur-Cèze dispose d’un bassin olympique de 50m de long. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le SOBM y organise aussi son école de natation pendant la belle saison pour apprendre à nager aux plus jeunes. Malheureusement, cette année, l’équipement municipal est touché par la pénurie de maîtres-nageurs. Faute d’effectifs suffisants, la piscine est fermée le dimanche, et le SOBM qui sollicitait les maîtres-nageurs en plus de leurs horaires pour l’école de natation, ne peut plus autant le faire. « Ils ne peuvent pas aller au-delà de leurs horaires. La conséquence, c’est que cette année, on aura qu’un groupe pour l’école de natation, contre deux voire trois habituellement. En une semaine, on affichait déjà complet et on passe notre temps à refuser du monde« , déplore Jérôme Buigues.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité