Faits DiversGardNîmes

NÎMES Sept policiers blessés au commissariat : les jeunes agresseurs écroués

L'Hôtel de Police de Nîmes. (Photo d'illustration : Anthony Maurin)
L’Hôtel de police de Nîmes. (Photo d’illustration : Anthony Maurin)

Un jeune majeur, à l’origine de violences vendredi à l’intérieur du commissariat de Nîmes, sera jugé mardi matin en audience de comparution immédiate pour des « violences sur des personnes dépositaires de l’autorité publique ».

Il a été placé en détention provisoire en attendant le procès de demain conformément aux réquisitions de la substitut du procureur, Julia Salery. L’autre protagoniste du dossier, un mineur, sera jugé un peu plus tard devant le tribunal pour enfants de Nîmes, il a lui aussi été placé en détention provisoire dans ce dossier.

Deux complices qui ont été interpellés par la police municipale vendredi après-midi après des vols de téléphones portables dans les rues de Nîmes. Emmené au commissariat, le duo a commis des violences durant leur garde à vue à l’encontre de plusieurs membres des forces de l’ordre. Deux policières ont été frappées. Une a été prise en charge aux urgences du CHU de Nîmes et se voit délivrer une ITT de 10 jours.

B.DLC

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité