ActualitésBagnols-UzèsCulture

BAGNOLS/CÈZE Derniers préparatifs avant le lancement du festival Zion Garden demain

Paul Guillaud, président du collectif Boulega, association organisatrice du Zion Garden, devant la scène. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Paul Guillaud, président du collectif Boulega, association organisatrice du Zion Garden, devant la scène. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Ce mardi, c’est la pleine effervescence sur le bout de terre qui va accueillir le festival Zion Garden, chemin de Carmignan. Du 20 au 23 juillet, l’événement dédié au reggae va fêter sa 10e édition anniversaire. À J-1 du lancement, une centaine de bénévoles s’activent pour que tout soit prêt.

Toute la décoration est faite avec des matériaux et des meubles de récupération. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les forces vives de l’association organisatrice, le collectif Boulega, sont mises à rude épreuve par la chaleur écrasante. « On essaie de concentrer nos efforts le matin car entre 11h et 14h, le soleil tape fort« , indique Paul Guillaud, le président. D’autant qu’un gros effort est fait sur la décoration cette année. Une équipe de bénévoles a été dédiée entièrement aux décors, tous 100 % issus de matériaux et de meubles de récupération. Les festivaliers se trouveront plongés dans une ambiance jamaïcaine avec notamment un village miniature typique caribéen bâti sur le toit du bar. Un bal jamaïcain sera également organisé tous les jours de 17h à 19h.

Un grand effort a été mis sur la décoration cette année : un village miniature a été bâti sur le toit du bar. (Marie Meunier / Objectif Gard)

À l’entrée du site, les spectateurs pourront profiter du « Downtown market », un village où une dizaine d’artisans et cinq food-trucks seront installés. Ils pourront se diriger vers l’entrée encadrée des deux totems pour accéder à l’espace concert. La scène à droite accueillera une vingtaine d’artistes sur les quatre jours, dont plusieurs déjà venus lors des premières éditions du festival. Dès ce mercredi, on pourra voir la tête d’affiche Massilia Sound System. À gauche, il y aura le mur de son « sound system » qui diffusera de la musique entre chaque passage d’artistes. Le public pourra danser sous une tente géante de 20mX10m. D’ailleurs la soirée du vendredi sera exclusivement dédiée au sound system.

Les festivaliers seront plongés dans une ambiance jamaïcaine. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Reste aussi aux équipes d’installer toute la signalisation à l’intérieur et à l’extérieur du site pour indiquer les parkings, les buvettes, les sanitaires… Malheureusement, le parking a dû être réduit à cause du risque incendie. « On est toujours inquiets… On laisse la priorité à ceux qui campent et aux personnes à mobilité réduite« , atteste Paul Guillaud. Mais il peut compter sur l’enthousiasme croissant des festivaliers privés de reggae depuis deux éditions maintenant. « Depuis trois jours, les réservations s’accélèrent« , conclut-t-il.

Marie Meunier

Plus d’informations sur le programme, les réservations et les tarifs : ziongarden.fr/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité