ActualitésBagnols-UzèsPolitique

BAGNOLS/CÈZE Audrey Blancher se désolidarise de Thierry Vincent et d’Alliance citoyenne

Audrey Blancher figurait sur la liste menée par Thierry Vincent aux municipales de 2020 à Bagnols-sur-Cèze. Elle quitte finalement le groupe "Alliance citoyenne" mais continuera de siéger au conseil municipal. (DR)
Audrey Blancher figurait sur la liste menée par Thierry Vincent aux municipales de 2020 à Bagnols-sur-Cèze. Elle quitte finalement le groupe « Alliance citoyenne » mais continuera de siéger au conseil municipal. (DR)

Lors du dernier conseil municipal de Bagnols-sur-Cèze, qui a eu lieu le 29 juin, Thierry Vincent était absent et a décidé de donner procuration à Olivier Wiry, un autre élu d’opposition qui faisait partie de l’équipe « Rassemblons Bagnols », avant de s’en dissocier. N’empêche que ce dernier reste délégué gardois de « Debout la France ! » et porte ses valeurs à droite de l’échiquier politique tandis que Thierry Vincent tête de liste « Alliance citoyenne », penche plutôt à gauche.  

Cet acte de Thierry Vincent ne passe pas aux yeux de sa colistière, Audrey Blancher. Elle a décidé de quitter le groupe « Alliance citoyenne » mais continuera de siéger au conseil municipal « afin de représenter celles et ceux qui ont voté en 2020 pour une liste citoyenne aux valeurs de Gauche« . Ancienne membre de l’équipe de Gérald Missour à Saint-Nazaire, Audrey Blancher avait décidé en 2020 de s’engager sur la liste « Alliance citoyenne » au côté de Thierry Vincent « animée par des valeurs d’humanisme et de solidarité« . Avec finalement 12,10% des voix aux élections municipales, la liste avait obtenu deux sièges au sein de l’assemblée municipale.

Depuis, Audrey Blancher a vite déchanté : « J’ai malheureusement rencontré des stratégies politiques qui ne me ressemblent pas. » L’élue dénonce « une accointance insupportable depuis des mois avec certaines personnalités locales qui dans l’ombre avancent avec une extrême-Droite qu’ils disent combattre« . Cette procuration donnée à Olivier Wiry est venue cristalliser ces tensions préexistantes. Aux yeux d’Audrey Blancher, elle va à l’encontre « de la confiance que nous a donnée nos électeurs. C’est un geste qui ne peut être cautionné« .

« L’unité a déjà été ternie par les positions des uns et des autres sur fond partisan »

N’est-ce pas parce qu’elle-même était absente à ce conseil municipal que Thierry Vincent a était obligé de donner procuration à un élu de l’autre banc de l’opposition ? Non, selon elle : « Il ne pouvait pas savoir puisqu’il ne m’a même pas demandé si j’y allai ou pas. » Contacté par Objectif Gard, ce dernier affirme qu’Audrey Blancher a raté la plupart des séances municipales. Sans animosité, il indique : « Libre à elle de s’identifier ou pas à Alliance citoyenne. Les citoyens y entrent, y restent, en sortent, ils font ce qu’ils veulent. »

Déjà quelques mois plus tôt, les deux conseillers municipaux d’opposition, Thierry Vincent et Olivier Wiry, avaient quitté la séance ensemble. Audrey Blancher était restée, même si la séance avait vite été abrégée. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Thierry Vincent tient toutefois à préciser : « Alliance citoyenne est une liste qui a été créée pour les élections municipales. Il n’y a pas de bulletin d’adhésion, il n’y a pas de groupe institutionnel. » Et si groupe il y avait, « l’unité a déjà été ternie par les positions des uns et des autres sur fond partisan« , conclut le chef de file.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité