ActualitésGardSociété

LITTERATURE Tauromachie, l’éternel scandale révélé par le Père Jacques Teissier

Tauromachie, l'éternel scandale, le nouveau livre du père Jacques Teissier paru Au Diable Vauvert (Photo Anthony Maurin).
Tauromachie, l’éternel scandale, le nouveau livre du père Jacques Teissier paru Au Diable Vauvert (Photo Anthony Maurin).

Il est des petits livres qui font du bien à lire. Son dernier en date avait connu un vif succès et son deuxième ne sera sans doute pas son second. Avec Tauromachie, l’éternel scandale, le père Jacques Teissier, l’aumônier des arènes de Nîmes, poursuit sa discussion philosophique sur la corrida.

Un vif succès pour un livre taurin ? Bien entendu que le dernier ouvrage de ce personnage assez unique fut un vif succès. Un livre taurin mais pas que, loin de là. Un livre qui avait du fond, une philosophie propre. Avec La corrida effraction salutaire, déjà paru Au Diable Vauvert, ce sont 1 500 exemplaires qui furent vendus par l’aumônier des arènes de Nîmes qui est aussi un aficionado practico et forcément l’auteur de plusieurs ouvrage.

Avec l’été qui s’installe, un autre petit livre dans le même genre est sorti toujours Au Diable Vauvert et toujours signé de la main du père Jacques Teissier. Tauromachie, l’éternel scandale est presque la suite du premier mais redouble d’intelligence dans son propos. Un essai à lire sans aucun doute pour justement se faire une idée de ce que peut être le doute.

Prenant acte du mouvement animaliste mais aussi de la nécessaire question de la souffrance animale, le père Jacques Teissier pose la question centrale du livre, tout à fait passionnante : comment trouver encore un sens à la tauromachie, et donc essayer de la justifier ?

Un petit extrait pioché au hasard… (Photo Anthony Maurin).

Question d’autant plus intéressante que l’auteur nous la pose après avoir introduit au premier chapitre Un tsunami culturel l’indiscutable considération écologique et le basculement philosophique et moral qu’elle entraîne quant à la place de l’Homme.

Pour y répondre, Jacques Teissier propose une approche résolument nouvelle et courageuse. Il préfère entendre l’argument et la sensibilité anti-taurine pour ne pas risquer de rester campé sur des positions aussi aveugles qu’obsolètes. Mais il veut aussi comprendre ce qui, depuis ses origines, fait de la tauromachie une pratique populaire et artistique éminemment subversive, longtemps condamnée par l’Église.

Dans ce ballet d’incessants questionnements, la vie et la mort prennent tout leur sens. Un sens multiple que la société moderne estompe de jour en jour. Des sens qui doivent nous interroger. Et si cette subversion était précisément de mettre en scène la mort au cœur de nos vies ?  Un essai brillant et iconoclaste, et un plaidoyer pour la liberté de penser.

Sous les yeux de la famille entière, la pitchounette s’essaye à la tauromachie. Les conseils de Jacques Teissier, aumônier des arènes de Nîmes et aficionado practico lui seront précieux (Photo Archives Anthony Maurin).

Dans les arènes de Nîmes, il y a les toreros, les monosabios, les chevaux, les petites mains… et un curé. Figure emblématique des ferias dont il est l’aumônier des arènes depuis près de trente ans, Jacques Teissier prêche d’Alès à Carcassonne. Depuis huit décennies, l’abbé est une figure unique et admirable de l’aficion française. Il n’hésite toujours pas à se mesurer au jeune bétail muleta en main !

Depuis sa prime enfance, cet homme de foi qui a mis sa vie au service d’autrui, il n’a jamais pu « lâcher la
tauromachie » qui est pour lui une vraie seconde passion qu’il a reçu en guise d’héritage familial, lui, le Nîmois. Conférencier érudit, il a publié de nombreux ouvrages seul (L’abbé des toreros, Ce que dit la bible sur le parfum, Paroles de lumières : vitraux de Claude Viallat à Aigues-Mortes) ou en collaboration (La corrida au 21e siècle, pourquoi ? mais aussi Les combats de Dieu dans l’histoire des Homme ou encore Qui donc est Dieu ?). Ce nouvel essai polémique offre à la tauromachie une bouffée d’oxygène. Jacques Teissier a reçu le Prix du Livre Taurin de Millas.

 

Tauromachie, l’éternel scandale, de Jacques Teissier Au Diable Vauvert pour 7 euros.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité