Publié il y a 1 an - Mise à jour le 18.04.2022 - stephanie-marin - 2 min  - vu 1003 fois

EN IMAGES La première édition de "Pâques au Pont" démarre en fanfare

La première édition de "Pâques au Pont" a démarré ce dimanche et se poursuivra jusqu'à lundi soir au Pont du Gard, côté rive gauche. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Anciennement "Garrigue en fête", l'événement "Pâques au Pont" a été lancé ce dimanche 17 avril sur la rive gauche du Pont du Gard. Au programme, de la musique, des spectacles, de drôles de marionnettes géantes, de la danse, des sourires et des rires, le tout sous un soleil de plomb mais à l'ombre des chênes verts et des oliviers. 

La Banda Brutti ce dimanche lors de l'ouverture en fanfare de "Pâques au Pont". (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Pari réussi. Le directeur du Pont du Gard, Sébastien Arnaux, souhaitait faire de ce "Pâques au Pont" un événement incontournable dans le calendrier des festivités gardoises. C'est chose faite, et ce dès sa première édition. Séduits sur le papier, de nombreux visiteurs ont fait le déplacement pour découvrir cette version retravaillée de feu "Garrigue en fête", désormais transformée en festival des arts de la rue à la campagne.

Nicolas, un Nîmois âgé de 41 ans, adepte du Festival de théâtre de rue d'Aurillac, s'est laissé tenter, sans aucun regret : "C'est génial, en plus il fait super beau. On a hâte de découvrir les spectacles." En attendant, et en guise de mise en bouche tandis que les pique-niqueurs étaient déjà à l'oeuvre à l'ombre de la garrigue, les artistes ont déambulé à travers les arbres.

Elsa, 35 ans et Quentin, 30 ans, adeptes des danses traditionnelles folkloriques, en pleine démonstration de scottish. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Un peu plus loin, d'autres visiteurs flânaient le long des différents stands du marché des producteurs Bienvenue à la Ferme, alléchés par l'odeur des fromages de Gabriel Coulet, des beignets aux oignons doux des Cévennes d'Elizabeth Adam et Paul Wellard installés à Valleraugue, ne pouvant s'empêcher de goûter aux miels des Ruchers de l'Uzège tenus par Patrick Arnoux et sa famille. La fameuse omelette, entre autres, était également au menu de ce week-end pascal au Pont du Gard.

Sur le stand d'Elizabeth Adam et Paul Wellard au coeur du marché des producteurs ce dimanche. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Chacun tout au long de ce festival dont l'ambition est de réancrer le Pont du Gard sur le territoire à travers la culture, a pu faire des rencontres aussi surprenantes qu'intéressantes. Pour notre part, nous avons croisé le chemin de drôles de marionnettes géantes réalisées par la compagnie Bric à Brac à partir d'éléments végétaux, du facteur Jean Plume qui avec ses camarades de la compagnie Les facteurs d'amour, invite les passants à s'asseoir quelques minutes, le temps d'écrire à la plume une lettre d'amour, expédiée dès le lendemain ou livrée sur le site festival directement de l'expéditeur au destinataire.

Encore un peu plus loin, les enfants et leurs parents ont pu tester des jouets insolites fabriqués à partir de vieux bois, de bois flotté et autres matériaux. Le mieux, plutôt que d'en parler, c'est de tout vous montrer de ce festival et de son ambiance, en images. Et pour ceux qui souhaiteraient vivre cette expérience, rendez-vous ce lundi au Pont du Gard, rive gauche, à partir de 10h. Entrée gratuite et deux chasses aux oeufs en prime. Découvrez tout le programme en cliquant ici.

Pâques au Pont en images

Omoloúnkà, la marche de l'homme vert par la compagnie Bric à Brac. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Deux artistes-ouvriers des ETS Dynamogène en délégation syndicale officielle, vous présentent un engin musical hybride dont l'esthétique utilitaire s'inspire furieusement du machinisme agricole des années folles. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

L'harmonie "Phoenix musical" a présenté un programme éclectique en ouverture du festival Pâques au Pont ce dimanche. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Ze Fanfardéon en déambulation dans la garrigue. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Le facteur Jean Plume de la compagnie les Facteurs d'amour. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Adeptes de "Garrigues en Fête", Mathis 14 ans, Axel, 17 ans et Cécile 49 ans, ont été séduits par "Pâques au Pont". Après une partie de flipper et une visite du marché des producteurs, ils ont profité du beau temps sur les berges du Gardon. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

À la découverte des instruments géants. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Patrick Arnoux, Les ruchers de l'Uzège et Éric Vézinet, La Bogue, sur le marché des producteurs. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Les Mobil'hommes venus de Sète équipés de leur guitares amplifiées. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

 Stéphanie Marin

>> À lire aussi : FAIT DU SOIR. Pâques au Pont, première étape du "nouveau souffle" du Pont du Gard.

Stéphanie Marin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio