Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 04.11.2021 - abdel-samari - 2 min  - vu 3005 fois

EXPRESSO Ouverture imminente de la "Maison commune de l'économie" à Alès

Photo DR ville d'Alès

Photo DR ville d'Alès

Un bâtiment abandonné depuis des lustres rue Albert-1er à Alès. Anciennement occupé par France Télécom, désormais Orange, et qui va devenir la Maison commune du développement économique alésien : c'est l'un des projets phares de la mandature Roustan-Rivenq qui sera inauguré dans les prochaines semaines.

En plein coeur de ville à Alès, il y a maintenant de nombreuses années, la Ville a décidé de racheter le bâtiment dans lequel France Télécom exerçait son activité, rue Albert-1er. Un seul objectif : redonner vie à cet espace et ouvrir la place des Martyrs-de-la-Résistance vers l'hyper-centre. La démolition de la partie centrale de l’ancien bâtiment France Telecom (ancienne Poste) a pris quelques années.

Point d'orgue du chantier : le 6 décembre 2019, une grue a hissé à une dizaine de mètres de hauteur une imposante passerelle métallique pour relier les deux parties du bâtiment. Une véritable œuvre de 21 mètres de long et de 15 tonnes, réalisée par les artisans de la ferronnerie alésienne Yannick Sanchez.

"Un guichet unique moderne en centre-ville"

Désormais, la Maison de l’économie est prête. Elle a vocation sur 1 000 m² de bureaux à devenir "un espace de rencontres économiques en plein cœur de ville d’Alès", explique Christophe Rivenq. La Maison de l’économie et du développement d’Alès Agglomération regroupera en un même lieu l’agence de développement Alès Myriapolis, le service Développement économique d’Alès Agglomération, les chambres consulaires, l’antenne de la Maison de la région Occitanie, des réseaux d’entreprises tels que Leader Alès, Initiative Gard ou Gard Entreprises.

"Ce guichet unique moderne en centre-ville participera au développement économique et à l'attractivité du territoire. Dans un second temps, on pourra aussi partager les expériences aussi bien d'industriels, de commerçants comme d'agriculteurs", explique le président d'Alès Agglomération. Cette opération, voulue par la municipalité, à l'issue des "États-généraux du coeur de ville", lancés à l'automne 2016, permettra aussi d'accueillir des jeunes pousses qui lancent leur activité, des espaces de coworking seront également disponibles.

"On va rapidement être à l'étroit. Il faudra donc penser l'étape deux. Je veux en faire un lieu vertueux pour le territoire. C'est pour cela aussi que nous mettons à disposition des parkings en sous-sol gratuits deux heures chaque jour", complète Christophe Rivenq. Une visite de fin de chantier est déjà programmée pour le 1er décembre. Avant l'inauguration officielle au début de l'année 2022. Et quel nom pour cette Maison commune ? Il est encore gardé secret quelques jours...

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio