A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 27.03.2018 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 1987 fois

NÎMES Pompiers agressés aux cocktails molotov : plusieurs arrestations ce matin

Une dizaine d'interpellations à Pissevin et Valdegour. Une "descente" liée à des jets d'engins explosifs en octobre dernier sur les pompiers et la police.
(Photo archive Philippe Gavillet de Peney /Objectif Gard

De nombreuses interpellations se déroulent, ce mardi matin, aux quartiers sensibles de Pissevin et Valdegour à Nîmes.

Des interpellations qui sont liées aux agressions des pompiers et des policiers survenues dans la nuit du 7 au 8 octobre 2017...  Cette nuit-là, vers minuit, dans le quartier de Pissevin, alors qu’une ambulance de pompiers était en intervention dans le secteur, des cocktails molotov et des pavés ont été lancés sur le véhicule des soldats du feu. Une patrouille de police avait également été victime de ces agissements. Des actes inqualifiables qui avaient suscité un émoi considérable auprès des services de secours, des forces de l’ordre, mais aussi de la population. Une affaire qui était surveillée par les autorités parisiennes. Les pompiers avaient alors réclamé des moyens supplémentaires.

Depuis plus de cinq mois, une enquête de police est en cours. Une information judiciaire pour " tentative d'homicide " avait été ouverte par Éric Maurel, le procureur de la République de Nîmes. Une information judiciaire confiée à la juge d'instruction Clémence Olivier... C'est sous son autorité qu'une dizaine d’interpellations de jeunes gens s'est déroulée, ce matin, dans le secteur de Pissevin pour la plupart mais aussi dans le quartier voisin de Valdegour. Des arrestations qui ne sont pas passées inaperçues et qui sont très largement commentées autour de la galerie Richard Wagner.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais