Actualités
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 08.10.2022 - corentin-migoule - 2 min  - vu 1461 fois

ALÈS Beau succès pour la Fête de la danse, "cerise populaire sur le gâteau de la candidature"

Plus de 1200 personnes ont participé au flashmob sur la place des Martyrs. (Photo Corentin Migoule)

Plus de 1200 personnes ont participé au flashmob sur la place des Martyrs. (Photo Corentin Migoule)

Ce samedi après-midi avait lieu la première édition de la Fête de la danse, évènement organisé en guise de dernier coup de rein pour porter la candidature d'Alès Agglo, finaliste dans la course au label "Capitale française de la culture 2024". Plus de 1 200 personnes ont participé au flashmob, point d'orgue d'une après-midi sportive.

"On va faire de la place des Martyrs la plus grande discothèque à ciel ouvert de France", a clamé l'animateur d'une après-midi récréative organisée ce samedi 8 octobre. Quelques secondes plus tôt, le flashmob, véritable temps fort de ce qu'il convient d'appeler la Fête de la danse, venait de s'achever. Plus de 1 200 personnes y ont pris part selon les chiffres fournis par la police municipale, dont toutes les écoles de danse de la capitale des Cévennes et une partie de la troupe des Fous chantants, présente pour assurer les chœurs.

"C'est un dernier coup de collier, mais c'est surtout la cerise populaire sur le gâteau de la candidature d'Alès Agglo", a immédiatement réagi Christophe Rivenq, président de la collectivité, lequel a lui-même eu l'idée visant à tout mettre en oeuvre pour tenter de décrocher le titre de "Capitale française de la culture 2024" en décembre prochain.

Alès Agglo est opposée à Bourg-en-Bresse et Montbéliard en finale. (Photo Corentin Migoule)

Ce samedi, tout avait commencé sur les coups de 13h30 avec plusieurs sessions de répétitions de dernières minutes, animées par la chorégraphe internationale Liza Ruscassier, et la voix suave de Charlie Boisseau, révélé par l'émission de TF1 The Voice, par ailleurs auteur de la chanson entraînante En avant Alès qui, "quoi qu'il arrive, deviendra l'hymne de l'agglomération d'Alès". 

Saisissant plusieurs fois le micro pour assurer le show, Christophe Rivenq a exhorté les Alésiens à "bouger, sauter et danser", avant de les inviter à scander un vibrant "On va gagner, on va gagner". Pendant une après-midi et alors que des démonstrations de danse se poursuivent jusqu'à 18 heures, ces derniers auront fait corps avec la place des Martyrs-de-la-Résistance et apporté par la même leur contribution à un potentiel titre honorifique clinquant.

Corentin Migoule

Corentin Migoule

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio