Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 07.01.2021 - corentin-migoule - 1 min  - vu 530 fois

ALÈS Le centre hospitalier se dote d’un deuxième scanner

Le nouveau scanner du CHAC est déjà opérationnel. (Photo archives / Philippe Gavillet de Peney)

Par le biais d'un communiqué adressé ce mardi, le service presse du centre hospitalier Alès-Cévennes (CHAC) annonce la mise en service d'un second scanner.

"L’installation d’un second scanner au centre hospitalier d’Alès répond à un vrai besoin d’augmentation de l’offre de scannographie sur le bassin alésien et à une situation de saturation de la première machine déjà installée à l’hôpital", prévient d'emblée le communiqué, qui rappelle par ailleurs que le scanner "permet de mettre en évidence des anomalies invisibles à la radiographie standard ou à l’échographie."

Rapide et moins coûteux que l’IRM, ses nombreuses indications (cancérologie, infectiologie, maladies du cœur et des vaisseaux…) en font l’instrument de base de tout service d’imagerie. Pour illustrer l'importance de cette augmentation de l'offre de scanner au CHAC, "particulièrement bienvenue en cette période épidémique", la direction de l'établissement précise que "l’imagerie tomodensitométrique (TDM) est actuellement très couramment utilisée, en complément des analyses de laboratoire, pour diagnostiquer la covid."

La vocation première de la mise en service de ce nouvel outil demeure une réduction du délai d’obtention des rendez-vous, "participant à l’optimisation de la qualité des soins sur le volet diagnostique, diminuant de facto les risques liés au retard de prise en charge." Enfin, le communiqué mentionne qu'une nouvelle radiologue vient également d’être recrutée par le centre hospitalier le 4 janvier.

Corentin Migoule

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio