Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 04.03.2024 - Sacha Virga - 2 min  - vu 201 fois

ALÈS Pour la première fois, le Cabri d'Or se décline en version jeunesse

Cabri Jeunes

À la médiathèque d'Alès, le Cabri Jeunes a été présenté en présence de nombreuses personnes

- Sacha Virga

Le Cabri Jeunes est lancé pour la première fois de son histoire, quarante ans après son grand frère du Cabri d'Or. Destiné aux jeunes de six établissements du bassin alésien, il sera remis lors de la troisième édition du festival "Passeurs de Livres". 

Vieux de quarante ans exactement cette année, la réputation du Cabri d'Or n'est plus à faire. En 2024, son adaptation pour les jeunes est officiellement créée, sous l'impulsion de Christophe Rivenq. Un projet qui s'inscrit dans le label "Alès Agglo Scène des Mondes" : "Nos jeunes ont besoin de s'exprimer et ne doivent pas passer toutes leurs journées devant un écran", estime-t-il. "On va finir par avoir le cerveau ramolli à force avec ces écrans", plaisante Max Roustan, accompagnant à table le président d'Alès Agglomération, l'adjoint à la ville Alain Bensakoun, le président de l'Académie Cévenole Thierry Martin ou encore la directrice de Sauramps Valérie Desbrosses.

Toujours avec le soutien historique de la célèbre librairie alésienne, ce premier Cabri Jeunes sera délivré à l'occasion du festival "Passeurs de Livres", qui se déroulera pour la troisième édition du 30 mai au 2 juin dans la capitale des Cévennes. Au total, ce sont douze classes qui sont mobilisées, provenant des lycées Prévert, Jean-Baptiste Dumas, Bellevue, La Salle, Pasteur et du lycée Professionnel Cévenol. 

Cinq livres, Du Sahara aux Cévennes (Pierre Rahbi), Cévennes, un jardin d’Israël (Patrick Cabanel), S’adapter (Clara Dupont-Monod), Le sourire du Scorpion (Patrice Gain) et Seules, les bêtes (Colin Niel), seront proposés aux 360 élèves en course pour remporter le prix. Tous ces ouvrages ont été présentés l'année dernière au Cabri d'Or. Cette première édition se déroule en deux étapes : d'abord le choix de l'oeuvre à travailler puis un concours d'oralité qui peut prendre plusieurs formes possibles.  

"La librairie encourage toute action pour promouvoir la littérature et la lecture", souligne Valérie Desbrosses. "Ce Cabri Jeunes est très important. On n'a pas toujours le temps de lire, il faut qu'on redonne aux jeunes le goût de la lecture", s'exprime Mélinda, élève de seconde à Bellevue. Pour rendre le concours encore plus palpitant, les organisateurs travaillent pour remettre certaines récompenses aux élèves les plus méritants. Rendez-vous dans quelques semaines !

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio