Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 27.05.2016 - thierry-allard - 1 min  - vu 319 fois

BAGNOLS Un festival pour faire se rencontrer le handicap et la ville

Hier, sur la place Mallet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La place Mallet a accueilli hier pour la première fois le festival Gard aux arts de rue, organisé par le Service d’accompagnement à la vie sociale de l’association Adapei 30.

Un festival auparavant organisé à Saint-Victor-la-Coste, qui s’est donc tenu à Bagnols.

Hier, sur la place Mallet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Si le lieu change, l’objectif reste le même : « faire se rencontrer les personnes handicapées et les habitants de la ville », explique Amélie Barale, éducatrice spécialisée au SAVS de l’Adapei 30, coordinatrice de l’événement. Un événement principalement destiné aux personnes en situation de handicap psychique et touchées de déficience mentale qui vise à dépasser les comportements parfois rencontrés par les personnes handicapées : « il peut y avoir une crainte, le handicap est dans la ville, mais il y a peu d’occasions de se rencontrer, note l’éducatrice spécialisée. On veut favoriser un moment de convivialité, d’échange, pour échanger. »

Hier, sur la place Mallet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et justement, pour favoriser l’échange, les organiseurs ont voulu un événement festif, avec un atelier Tatou Paillette, un autre d’initiation graff par le graffeur Osceah, une exposition à la cave Mallet, le tout suivi d’une soirée festive, avec du théâtre, de la musique proposés à la fois par les personnes en situation de handicap mais aussi par les groupes de musique La Pire Espèce et Dégun.

Un événement auquel ont participé les associations Mosaïque en Cèze, le Conte Nu ou encore la Maison des Alternatives Solidaires.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio