Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 04.04.2022 - marie-meunier - 2 min  - vu 520 fois

BAGNOLS/CÈZE Le jeune Ukrainien Adrian Kovalenko reçoit la médaille de la Ville

Le maire Jean-Yves Chapelet a remis à Adrian Kovalenko la médaille de la ville de Bagnols pour marquer le soutien au peuple ukrainien. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Aujourd'hui, Adrian Kovalenko a 17 ans et est scolarisé au lycée Albert-Einstein. Ukrainien d'origine, il est arrivé dans le Gard rhodanien en 2019. Depuis le début de la guerre dans son pays natal, il fait tout pour apporter son aide en servant d'interprète ou en traduisant des documents administratifs. 

Quand la municipalité de Bagnols-sur-Cèze et le comité de fêtes ont décidé d'organiser un grand spectacle solidaire avec l'Ukraine, ils ne pouvaient pas le faire sans ce courageux jeune homme. Pendant près de deux heures : musique, théâtre, danse, lecture etc. se sont enchaînés dans l'enceinte de la salle multiculturelle ce dimanche 3 avril après-midi. Dès la première partie, environ 300 personnes ont fait le déplacement et ont effectué des dons. Au total, 3 045€ seront entièrement reversés à la Croix-Rouge française pour aider les Ukrainiens.

Pendant environ 2 heures, plusieurs représentations se sont succédé. Le public donnait au chapeau des fonds pour l'Ukraine. (Marie Meunier / Objectif Gard)

C'est donc Adrian Kovalenko qui a inauguré ce grand spectacle en récitant un poème très célèbre en Ukraine. Après un interlude musical, il a repris la parole pour parler de son pays, de la solidarité, de la combattivité de son peuple : "Je suis aujourd'hui ici pas en tant qu'Ukrainien ou adolescent, mais en tant que citoyen de l'Europe. L'Ukraine est bien plus qu'un pays, elle défend l'égalité, l'amour, la justice et d'autres valeurs européennes. Ce peuple ukrainien inspire aujourd'hui le monde entier."

Toutes les places assises de la salle multiculturelle de Bagnols étaient prises. Environ 300 personnes sont venues dès la première partie du spectacle. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Les spectateurs ont respecté une minute de silence en hommage aux personnes tuées durant cette invasion russe et "pour ces mères qui perdent leurs enfants au combat." Avec beaucoup d'émotion, Adrian Kovalenko annonce dédier toutes ses actions de solidarité à son ami d'enfance, mort durant le conflit. Le maire, Jean-Yves Chapelet, lui a remis sur scène la médaille de la Ville pour "sacraliser cette union" et "symboliser l'entraide de cette petite ville du sud de la France envers le peuple ukrainien". Ce lundi, la commune de Bagnols-sur-Cèze accueillera d'ailleurs une première famille réfugiée.

Marie Meunier

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio