Actualités
Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 05.04.2022 - marie-meunier - 2 min  - vu 160 fois

BAGNOLS/CÈZE Trans'Gard rhodanien cherche ses futurs conducteurs de bus

Le "Bus de l'emploi" fera escale sur le marché hebdomadaire ce mercredi matin.
Le Job bus tour de Trans'Gard rhodanien débute ce mercredi 6 avril par le marché de Bagnols-sur-Cèze. (DR)

Vous cherchez un emploi ? Vous avez envie de devenir conducteur de car ? Ce mercredi matin, de 8h30 à midi, le Bus de l'emploi fera escale sur le marché de Bagnols-sur-Cèze. Le dispositif est inédit. 

En effet, Trans'Gard rhodanien, délégataire du service de transports de l'Agglomération (réseau UGGO), lance son Job bus tour 2022. L'idée étant de booster la politique de recrutement et de formation sur le territoire. "En venant au plus près des administrés, ce bus aura pour vocation d’informer, proposer des formations, recruter, créer des vocations avec les métiers du transport de voyageurs", indique Trans'Gard rhodanien dans un communiqué.

Ce mercredi, le Bus de l'emploi sera à Bagnols. Il poursuivra sa tournée à Pont-Saint-Esprit les samedis 30 avril et 7 mai, à Laudun-l'Ardoise le 5 mai, à Saint-Victor-la-Coste le lundi 16 mai et le vendredi 20 mai, à Goudargues le mercredi 18 mai. Il refera un passage à Bagnols le mercredi 11 mai également.

Un manque d'effectifs déjà soulevé à plusieurs reprises par l'Agglomération

À bord du bus, les potentiels candidats pourront trouver un responsable des ressources humaines de l’entreprise, accompagné d’une collaboratrice du service marketing, et d’un conseiller Pôle Emploi. Ils donneront des informations précises pour devenir conducteur de car. « Je suis particulièrement heureux que notre initiative en faveur de la formation et de l’emploi ait eu un écho extrêmement positif auprès des collectivités territoriales avec qui nous travaillons toujours au service de la proximité», a indiqué Jérôme Mouret, PDG d’ACE Investissement, opérateur de mobilité en région Sud, Occitanie et AURA et de Trans’Gard Rhodanien.

Un "écho extrêmement positif" loin d'être surprenant au vu des dernières remontées du président de l'Agglomération du Gard rhodanien, Jean-Christian Rey. Peu satisfait du service rendu par Trans'Gard rhodanien, il avait d'ailleurs expliqué ces "dysfonctionnements" par des problèmes de ressources humaines. Dans une interview donnée en janvier, le président avait indiqué dans les colonnes d'Objectif Gard qu'il "y avait 15 chauffeurs absents sur l’ensemble du dispositif" certains jours. Pour rappel, 3 600 enfants sont transportés chaque jour sur les 28 lignes du réseau du Gard rhodanien.

Marie Meunier

Tous les candidats sont invités à venir avec un CV.

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais