Publié il y a 1 an - Mise à jour le 14.02.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 553 fois

BAGNOLS/CÈZE Une collecte et un rassemblement solidaires pour la Turquie et la Syrie

slimane box naykey paris boutique bagnols solidarité collecte dons turquie syrie séisme tremblements de terre

Slimane Box, commerçant bagnolais, a lancé une collecte solidaire mercredi dernier pour aider les sinistrés de Turquie et de Syrie, après les tremblements de terre.

- photo Marie Meunier

Un peu plus d'une semaine après les tremblements de terre dévastateurs en Turquie et en Syrie, le bilan humain continue de s'alourdir. Ceux qui ont survécu ont tout perdu ou presque. Des actions de solidarité fleurissent bien au-delà des frontières. 

Bouleversé par cette catastrophe et le drame humain qui se joue, Slimane Box, un commerçant installé à Bagnols-sur-Cèze depuis 13 ans, a décidé de lancer une collecte solidaire la semaine dernière. Presque une semaine plus tard, il croule sous les dons qui occupent toute une pièce à l'arrière de son magasin "Naykey Paris", sur l'avenue Paul-Langevin. "Je ne sais plus où les mettre. Ça ne s'arrête pas", se réjouit-il devant cette grande solidarité.

Devant les images terribles en provenance de ces deux pays, il n'a pas pu rester les bras croisés. "J'ai un enfant et de voir ce qu'ils vivent là-bas, ça m'a fait mal au cœur. Ça m'a tellement touché que je me suis lancé dans cette collecte. J'ai vu en plus sur les réseaux sociaux qu'il n'y avait pas grand-chose de fait dans les environs", retrace-t-il. 

Besoin de produits de soin, d'hygiène, pour bébés...

Il s'est mis en lien avec la société "SynerTech", basée au Pontet, qu'il connaît bien et qui s'est engagée directement dans la solidarité avec la Turquie et la Syrie. "On achemine les dons jusque chez eux. Ils envoient ensuite des camions au port de Marseille. Tout part ensuite par cargos là-bas", explique Slimane Box. Vendredi dernier, le commerçant bagnolais a organisé un premier transfert de vêtements jusqu'au Pontet. "On a eu beaucoup de dons d'habits. Il y avait au moins 45 cartons", assure-t-il. 

collecte dons solidarité bagnols tremblement de terre turquie syrie
Dans l'arrière-boutique de "Naykey Paris", difficile de stocker tous les dons qui affluent tellement ils sont nombreux.  • photo Marie Meunier

Un autre convoi est programmé ce vendredi. Les personnes qui souhaitent faire un don peuvent amener des produits d'hygiène (gel douche, savon, shampooing, dentifrice, brosses à dents...), de soin (coton, mouchoirs, pansements, solutions antiseptiques, sparadraps, kits de premiers secours, serviettes hygiéniques pour les femmes...) et des articles pour bébés (lait maternisé en poudre, petits pots, couches, lingettes, biberons, talc, lait de toilette...). Les stocks de vêtements sont déjà suffisants.

Un rassemblement jeudi 16 février, à 18h, place Mallet

Il est possible de déposer les dons directement à la boutique Naykey Paris (5, avenue Paul-Langevin) ou chez Bleu Libellule (305, avenue de la Mayre) qui s'est proposé pour aider Slimane Box. Ce dernier a du mal à quantifier toute cette générosité. "J'ai beaucoup de stocks. Je pense qu'il y a eu plus de 1 500 dons en tout", estime-t-il. Déjà la semaine dernière, le magasin Kiabi a donné des vêtements pour la collecte. Intermarché a aussi accepté qu'une équipe (formée de bénévoles du comité des fêtes) s'installe tout le week-end dernier à l'entrée de l'hypermarché pour récupérer des dons. 

La collecte bagnolaise prendra fin ce jeudi 16 février au soir : "Si on parvient à avoir d'autres camions, on en refera une", atteste le commerçant. Il initie aussi un rassemblement ce jeudi, à 18h, place Mallet, pour se recueillir. Ceux qui le souhaitent peuvent également déposer quelques dons dans des emplacements prévus à cet effet, installés sur la place. 

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio