Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 21.05.2024 - François Desmeures - 3 min  - vu 523 fois

CONQUEYRAC La Gardiolle : après restauration, une exploitation à double vocation attend l'ancien site religieux

Notre-Dame de la Gardiolle domine le domaine de 220 hectares

- François Desmeures

Le complexe de la Gardiolle a été vendu en 2021. C'est la fondation Saint-Pierre, dont l'établissement pédiatrique de Palavas-les-Flots est connu, qui a racheté le domaine à la congrégation religieuse montfortaine, avec des intentions sociales. Nommé directeur, Sylvain Duret explique aussi l'intérêt que le site ait son propre équilibre financier, en développant l'hôtellerie. Les nouveaux propriétaires ont lancé de grands travaux de restauration pour aller dans ce sens. Si le site sera sans doute bien moins ouvert à la population locale, il se donne les conditions d'assurer son avenir.

Notre-Dame de la Gardiolle domine le domaine de 220 hectares • François Desmeures

Crise des vocations, perte de fidèles, travaux de rénovation conséquents... La congrégation montfortaine ne tenait plus les murs de la Gardiolle, à Conqueyrac. Et puis, pour une congrégation dont le fief historique est la Vendée, Notre-Dame de la Gardiolle, à Conqueyrac, a toujours été très excentrée. "Mais ils voulaient un repreneur qui respecte l'esprit des lieux", explique Sylvain Duret, directeur de l'association Saint-Pierre Mille possibles, qui dépend de la fondation Saint-Pierre de Palavas-les-Flots (*).

Sylvain Duret, directeur de l'association Saint-Pierre Mille possibles, qui gère le site Notre-Dame de la Gardiolle • François Desmeures

"Les Montfortains n'avaient plus les moyens de l'entretenir, constate Sylvain Duret. À la reprise, il y avait la volonté d'un virage social." Mais, si le lieu est charmant, il est aussi très vaste : 6 000 m2 de bâtiments sur 220 hectares, "et il n'y a pas eu de travaux depuis 50 ans. Au départ, ce n'était qu'un simple mas d'une famille fortunée de Nîmes." La mort des parents de Mlle De Cabiron, en 1890, donne une première vocation sociale au lieu, puisque celle-ci confie le lieu "à des orphelins"

"Il nous fallait donc nous interroger sur le sens de notre bien. Et lui trouver un équilibre financier"

Sylvain Duret, directeur de l'association Saint-Pierre Mille Possibles

"Il nous fallait donc nous interroger sur le sens de notre bien. Et lui trouver un équilibre financier", témoigne Sylvain Duret. Car si l'association souhaite conserver une vocation d'accueil et d'insertion, il existe une première ressource évidente, sous la main, en s'appuyant sur un bâtiment qui comprend des chambres de quatre personnes, et sur le château et ses huit appartements de vacances. "Cela représente une capacité de logement de 120 personnes." Bien assez pour recevoir des mariages ou des séminaires. Ou envisager de servir de lieu de répit pour les parents d'enfants handicapés. 

Le "château", qui abrite huit appartements • François Desmeures

Pour, à la fois, occuper les lieux et les restaurer, la fondation Saint-Pierre a conventionné avec les Compagnons du devoir "qui utilisent la Gardiolle pour s'exprimer", précise Sylvain Duret. Un encadrant technique est mis à disposition pour superviser le travail des ces alternants, ou en début d'apprentissage. Car, si la Gardiolle est un site patrimonial, il n'est pas classé au titre des monuments historiques. D'où, pour les restaurateurs - et même s'il a été fait appel à un architecte des bâtiments de France pour avis - une plus grande liberté de mouvements dans la restauration des lieux. 

Le carré de cimetière des Montfrotains a été entièrement repris en pierres sèches par les Compagnons du devoir • François Desmeures

Le préau d'un des grands bâtiments a déjà été abattu. Il était vétuste et devenait menaçant. Sylvain Duret a mis en place un potager, sur la partie des terres agricoles. Il poursuit un projet de ferme pédagogique et de construction d'une piscine, pour réhausser la valorisation possible des lieux. "Avec moi, nous sommes 7,5 équivalents temps plein sur le site", explique Sylvain Duret, qui gère d'autres propriétés de l'association. Dont un ouvrier agricole à temps plein. 

Le long préau, trop vétuste, qui joignait le bâtiment et le mur du fond a été abattu • François Desmeures

Le préau couvrait toute la longueur du mur, il sera remplacé • François Desmeures

Un mariage a eu lieu début mai. "Pendant quinze jours, les gendarmes en préparation d'examen de police judiciaire viendront se préparer ici", poursuit Sylvain Duret, qui a conservé des contacts dans son ancienne fonction régalienne. Le site doit aussi recevoir des chefs d'établissements scolaires publics qui viennent en stage de gestion de crise. Le 1er juin, le parc recevra un marché aux puces, pour conserver un lieu avec les habitants du village, très attachés au site, même s'il est privé.

La Gardiolle comprend 6 000 m2 de bâtiments • François Desmeures

Habitants qui verront sans doute, au fur et à mesure du temps et de l'exploitation du site, la Gardiolle se refermer partiellement, alors que c'est encore le lieu de promenade de beaucoup d'entre eux. Sans vouloir se couper du village, les propriétaires se montrent conscients d'avoir une affaire à faire tourner. Et que, étant donné les prestations, il n'est pas certain que les clients intéressés aient envie d'associer la vie des habitants du village à leur séminaire, mariage ou moment intime. 

François Desmeures

(*) La fondation Saint-Pierre, transformation de l’Œuvre montpelliéraine des enfants à la mer, s’est donnée comme mission l’amélioration de la santé et de la protection de l’enfance, notamment en Occitanie. L'association Saint-Pierre Mille possibles a pour mission de modéliser et réaliser la création d'un tiers lieu rural à vocation d'accueil et d'insertion pour les adolescents et jeunes adultes, de 15 à 25 ans. 

La fameuse Mlle de Cabiron qui, en 1893, à la mort de ses parents, crée un orphelinat agricole à la Gardiolle • François Desmeures

L'un des chambres des appartements à louer pour une villégiature • François Desmeures

L'arrière de l'église et l'ancien pigeonnier • François Desmeures

François Desmeures

Prartiquement chaque bâtiment, à des degrés divers, est actuellement en travaux • François Desmeures

François Desmeures

François Desmeures

Le potager nouvellement créé sur les hectares de terres agricoles • François Desmeures

L'allée qui relie bâtiments d'habitation et remises agricoles • François Desmeures

François Desmeures

François Desmeures

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio