Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 01.03.2015 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 536 fois

DÉPARTEMENTALES Nîmes 1 : écologistes et front de gauche, même combat

De gauche à droite : Philippe Marrot, Florence Thiébaut, Yves Verdeil. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard/.

Sur le canton de Nîmes 1, EELV et Front de Gauche ont fait cause commune pour affronter le conseiller UMP sortant et favori du scrutin, Thierry Procida. 

Si les chances pour la gauche de l'emporter sur ce territoire sont minces, le duo Thiébaut - Marrot part "offensif". Hier soir, au Prolé - l'un des nombreux QG communiste - les candidats ont présenté leur ticket, soutenu par le Front de Gauche et EELV. "Nous avons réussi à faire le large rassemblement à gauche", se félicite Florence Thiébaut du Parti Communiste. Par "gauche", entendez mouvement politique contre l'austérité, puisque le Parti Socialiste soutient un autre binôme…

Le duo souhaite faire renaître "l'espoir à gauche" et attribue la déception de certains électeurs à "la politique d'austérité du gouvernement Hollande" qui trouve ses prolongements "dans le dernier budget du conseil général". Un budget voté par le groupe communiste à l'exception de Jean-Michel Suau. Aux cotés des candidats, le suppléant Yves Verdeil vient apporter son expertise d'ancien conseiller général de l'Hérault (1976-1988) : "Nous ne sommes pas des sortants. Si nous avions été élus, nous n'aurions pas voté ce budget et nous aurions demandé à Denat, ami de Manuel Valls, de faire quelque chose pour le Gard".

Social et écologie

Le social et l'écologie restent deux grands marqueurs de leur campagne. Après plusieurs appels du pied de la majorité départementale, Philippe Marrot, ex-colistier sur la liste PS de Françoise Dumas aux municipales nîmoises, a décidé de se lancer avec le Front de Gauche "pour la liberté de parole dont je peux faire preuve". Sans concession, l'écologiste tape à bras raccourcis sur "la potentielle recherche d'hydrocarbures dans le camp des garrigues" et la "rocade nord qui n'est pas une priorité pour Nîmes". Florence Thiébaut, professeur de physique-chimie, accorde une grande importance au milieu scolaire : "les écoles privées subventionnées par l'Etat doivent faire un effort pour intégrer des jeunes de tous les milieux sociaux et favoriser le vivre ensemble". A gauche, la diversité est plus que jamais source de richesse… Et ces derniers sont bien placés pour en parler.

Lire aussi : FAIT DU JOUR Cantons Nîmes 1 et 3 : la droite en terrain conquis ?

DÉPARTEMENTALES Canton Nîmes 3 : deux gauches, deux visions

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais