Actualités
Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 14.02.2022 - tony-duret - 1 min  - vu 781 fois

ÉDITORIAL Nathan Casano, vent de fraîcheur sur la politique

Nathan Casano. DR

Nathan Casano, candidat du parti "Allons enfants" sur la 5e circonscription du Gard (Photo : droits réservés)

S’il est bien connu qu’il faut que jeunesse se passe, à Objectif Gard on n’est pas forcément pressé que celle de Nathan Casano défile trop vite. Ce jeune homme de 18 ans, qui se présente aux élections législatives sur la 5e circonscription du Gard, vient de faire une entrée remarquée dans le monde politique. Avec sa fougue, son innocence et un incroyable culot, cet étudiant en fac de Lettres, originaire de Bessèges, dépoussière une classe politique qui n’aime pas trop le changement. Il réussit même l’exploit - fallait le faire - de ringardiser Léa Boyer, de seulement dix ans son aînée, en lui reprochant de cumuler ! « Elle, elle joue pour sa place. Elle est conseillère municipale de la ville d'Alès et conseillère départementale. Maintenant elle veut la députation. Il faudrait savoir ce qu'elle veut vraiment !" Ceux qui ont lu les indiscrétions hier (relire ici) ont compris que le jeune homme tire à tout-va : la députée Catherine Daufès-Roux, les communistes ou Jean-Luc Mélenchon… Rien n’arrête ce petit-fils de militaire qui, s’il ne fait pas carrière en politique, pourrait toujours se reconvertir dans l’humour : "Le PS, si l'on s'en tient aux sondages, le taux du Livret A est presque aussi haut !" Mais attention jeune homme, une telle liberté de ton risque de déranger et même, hélas, de se payer un jour. Car si les politiques manquent parfois d’idées, ils ont en revanche toujours eu de la mémoire. 

Tony Duret

Tony Duret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais