Publié il y a 1 an - Mise à jour le 18.05.2023 - Corentin Corger - 3 min  - vu 1831 fois

FAIT DU SOIR Pèlerinage de Santa Cruz : et le miracle de la pluie se produit !

notre dame de santa cruz pèlerinage statue vierge sanctuaire

La statue de Santa-Cruz traversant le sanctuaire sous la pluie

- Photo Corentin Corger

Comme à chaque Ascension, le pèlerinage de Notre-Dame de Santa Cruz s'est déroulé à Nîmes ce jeudi. Sur l'ensemble de la journée, près de 3 000 personnes ont rendu hommage  à la patronne de l'Oranie au sanctuaire du Mas de Mingue sous une pluie fine. Tout un symbole ! 

"Chaque année ma tante m'attendait à l'entrée du sanctuaire, c'était notre rendez-vous", raconte Francine qui nous accompagne sur cette pente raide qui mène jusqu'au sanctuaire de Notre-Dame de Santa Cruz. Celle qui a quitté l'Algérie à 8 ans est forcément nostalgique montrant avec ses mains qu'à la grande époque du pèlerinage, la foule s'étendait jusqu'en bas du quartier du Mas de Mingue. Dans les années 1980 et 1990, des dizaines de milliers de personnes venaient célébrer la vierge de Notre-Dame de Santa Cruz. Un temps révolu. 

Loin de l'image de quartier populaire qui lui colle aujourd'hui à la peau, le Mas de Mingue, comme d'autres quartiers, a été fondé en urgence en 1963 pour loger des centaines de familles de Pieds-noirs. Ces Français qui vivaient en Algérie, contraints de revenir en métropole après l'indépendance de l'Algérie en 1962. Des rapatriés principalement originaires de l'Oranie, cette région située autour de la grande ville d'Oran. C'est là-bas qu'en novembre 1849 se produit le "Miracle de la Pluie".

pèlerinage notre dame de santa cruz vierge
C'est l'heure de sortir la statue de la vierge pour débuter la procession avec une des porteuses fière de ses racines • Photo Corentin Corger

Alors qu'une épidémie de choléra touche toute la ville et que les hommes périssent à cause de la sécheresse, en dernier espoir, une vierge est installée en haut de la montagne de Santa Cruz et des milliers de fidèles l'implorent de les sauver de ce fléau. La pluie se met alors à tomber en abondance et l'épidémie finit par cesser. En revenant d'Oran, les chrétiens ont souhaité continuer à vénérer Notre-Dame de Santa Cruz et ont donc construit un sanctuaire en haut d'une colline au Mas de Mingue. Cette édition 2023 est particulière pour l'association nationale des amis de Notre-Dame de Santa Cruz qui fête cette année ses 60 ans d'existence. 

3 000 visiteurs sous la pluie

Le premier pèlerinage a eu lieu en 1965 et chaque année les fidèles de toute la France se retouvent à l'Ascension. Si la mobilisation faiblit inlassablement, l'affluence ce jeudi a approché les 3 000 visiteurs d'après les organisateurs, sur l'ensemble de la journée entre les messes et la procession. Les seniors les plus âgés ne peuvent pas marcher sur ces pentes autour du sanctuaire. Ils étaient un bon milier à avancer en chantant derrière la statue de la vierge en compagnie notamment de Monseigneur Brouwet, évêque de Nîmes. 

pèlerinage notre dame de santa cruz vierge monseigneur Brouwet
Monseigneur Brouwet, évêque de Nîmes, a procédé à la messe sous la pluie • Photo Corentin Corger

Et comme tout un symbole, la pluie fit son apparition au moment où la vierge sortait du sanctuaire pour entamer son chemin. "C'est le miracle de la pluie !", lança alors un bénévole. Une procession rapide et une messe qui se termina sous une averse. Un signe sans doute de Notre-Dame de Santa Cruz ? "Il faut le voir comme ça", lâche, pressé, Roger Pessoles, président de l'association nationale des amis de Notre-Dame de Santa Cruz. "Les gens se sont restaurés, ont prié. Vous avez entendu quelqu'un se plaindre ?", ajoute-t-il, satisfait semble-t-il de l'événement. 

"Ma grand-mère ne peut plus se déplacer donc on y va aussi pour elle"

Si la moyenne d'âge des croyants présents est plutôt élevée, la jeune génération est quand même représentée. À l'image de Maxime, âgé de 32 ans, venu de Lyon en famille avec père, oncle, tante, cousins... "C'est la fête des Pieds-noirs ! Ma grand-mère ne peut plus se déplacer donc on y va aussi pour elle. Cela permet de se rassembler et de retrouver nos racines", commente ce père de famille, qui vient depuis neuf ans et qui a emmené son petit garçon de 20 mois. Santa Cruz c'est aussi une question de transmission. "J'espère qu'il viendra mais ça m'étonnerait que dans dix ans, il y ait encore quelque chose. On voit bien que cela s'essouffle. En tout cas, tant que ça continuera, on sera là." 

pèlerinage notre dame de santa cruz vierge
Les parapluies étaient de sortie pour la messe après la procession  • Photo Corentin Corger

Et même si la mobilisation diminue il y aura toujours des représentants de la communauté Pieds-noirs pour honorer Santa Cruz, à l'image des 70 bénévoles mobilisés toute la journée pour notamment faciliter l'accès au site. La vierge a encore de beaux jours devant elle et étant donné la sécheresse qui nous attend, elle risque d'être rapidement sollicitée. 

Revivez ce 58e pèlerinage en images : 

pèlerinage notre dame de santa cruz vierge
La statue tournée vers les pèlerins à l'entrée du sanctuaire • Photo Corentin Corger

pèlerinage notre dame de santa cruz vierge
Un bon millier de personnes a participé à la procession  • Photo Corentin Corger

pèlerinage notre dame de santa cruz vierge
Les croyants ont marché en chantant  • Photo Corentin Corger

pèlerinage notre dame de santa cruz vierge
Pas facile de tenir la vierge quand ça grimpe  • Photo Corentin Corger

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio