Publié il y a 25 jours - Mise à jour le 18.05.2024 - PV - 2 min  - vu 663 fois

GARD Les Nuits des forêts sont de retour

Événement d’envergure nationale et à destination du grand public, les Nuits des forêts reviennent dans plus de 200 forêts partout en France. Petit tour de la programmation dans le Gard.

D'année en année, l'appel de la forêt grandit et les activités en plein air connaissent un second souffle. Imaginées et conçues pour célébrer et questionner les liens qu'entretiennent les humains à leur environnement, les Nuits des forêts œuvrent au rapprochement des mondes forestiers, culturel et scientifique, et souhaitent ainsi porter l'idée qu'un nouveau rapport au vivant est possible, et ce, à l'échelle de chaque territoire. Pendant dix jours, le festival permet d’aller à la rencontre de celles et ceux qui contribuent à l’entretien et à la protection des forêts, et de se reconnecter à la nature de manière sensible à l’occasion de spectacles, expositions d’œuvres et autres expériences atypiques et immersives, de jour comme de nuit.

Cette année, deux forêts gardoises sont concernées par l'évènement :

La forêt domaniale du Rouvergue, à La Grande'Combe (14 au 16 juin)

Née d’une friche industrielle, la forêt domaniale du Rouvergue a été créée dans le but de restaurer d’anciens terrains miniers sur environ cinq-mille hectares. Essence allochtone et de souche landaise, le pin maritime a été introduit par les compagnies minières en Cévennes pour une vocation industrielle : l’étaiement des galeries des mines à charbon. Cette année, la fête de la forêt des Cévennes s‘inscrit dans les Nuits des forêts ! Du 14 au 16 juin, une programmation abordant les enjeux de la forêt domaniale du Rouvergue, visant à l’amélioration globale de la culture forestière, et ce pour de meilleures protections et valorisations de la forêt cévenole sera proposée. Ses nombreuses animations autour de la sylviculture durable, de la biodiversité forestière, de l’approche sensible de la forêt, et de la création d’objets en bois, feront appel à la réflexion et la créativité des participants.

La forêt du Trémou, à Chambon (15 juin)

En 1985, un grand incendie a marqué le secteur forestier cévenol en décimant près de cinq-mille hectares. Suite à cet événement, des associations se sont créées sur la commune du Chambon pour replanter certaines parcelles et organiser une gestion commune de leurs propriétés forestières. Aujourd’hui, se trouve dans la forêt du Trémou des peuplements variés, constitués de pins maritimes et de châtaigniers. Lors de l’événement du 15 juin, il sera possible de visiter quelques plantations ayant été effectuées ces dernières années : cèdre, douglas, poirier sauvage, chêne rouge, pin laricio de Corse, merisier… À la tombée de la nuit, Aude Martin, conteuse, et Francis Mathieu, président du Syndicat des forestiers privés du Gard, feront découvrir les mystères de la forêt du Trémou.

PV

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio