Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.04.2024 - Sacha Virga - 2 min  - vu 350 fois

GARD Présentation des festivals Jazz à Junas et Jazz à Vauvert

Jazz à Junas

Jazz à Junas, Jazz à Vauvert et Jazz en Pic-Saint-Loup ont été présentés à la Maison de ma Région

- Sacha Virga

Jazz à Junas, Jazz à Vauvert et Jazz en Pic-Saint-Loup auront une nouvelle édition en 2024. Le programme de ces trois événements a été présenté en présence des élus et responsables de ces actions culturelles.

La tradition sera perpétuée au moins une année de plus ! Les festivals Jazz à Junas, Jazz à Vauvert et Jazz en Pic-Saint-Loup ont rempilé pour 2024, malgré les menaces financières qui planaient autour. À la Maison de ma Région ce jeudi, ils ont été présentés à la presse et aux sympathisans, par un parterre d'élus très nombreux. 

Pour Jazz à Junas, le chiffre est très symbolique, puisque nous en sommes (déjà) à la 31ème édition. Une vidéo de présentation a d'ailleurs été diffusée, où de nombreux artistes ont évoqué leur lien avec la commune et son festival. Les noms des rues du village associé à la CCPS vont d'ailleurs être symboliquement renommés en hommage à ces hommes et femmes faisant le jazz. Sa première édition avait un lien avec la Lituanie, la 31ème aura une teinture allemande. "On espère attiser les curiosités de chacun, pour qu'ils viennent découvrir ces artistes", explique Stéphane Cabrié, directeur de Jazz à Junas.

"C'est le jazz qu'on aime. Il faudrait qu'il soit mieux mis en avant, ce sont des artistes talentueux mais qui n'ont pas toujours beaucoup de visibilité", continue-t-il. Animée par ce que représente le jazz, Fabienne Dhuisme, vice-présidente de la CC Pays de Sommières, affirme que "Jazz à Junas" continuera d'être soutenu par la collectivité. Sa voisine de table Marie-Jo Pellet, maire de Junas, accueille comme toujours cet événement avec un grand plaisir. 

Youn Sun Sah, Jakob Manz, Markus Stockhausen, Nguyen Lê ou encore Katharina Koch et Kira Linn pour ne citer qu'eux, tant d'artistes seront présents à Junas du 17 au 20 juillet prochain. Pour la huitième année, l'association a confié la réalisation de son affiche à SUNRA, artiste contemporain installé à Montpellier.

"Un des meilleurs exemples du schéma culturel"

En sa qualité de vice-président du Département dédié à la culture, Patrick Malavieille a affirmé avec des mots forts, que Jazz à Junas était "un des meilleurs exemples du schéma culturel", engagé par la collectivité. "Un bel endroit, une belle programmation" et bien sûr "des efforts importants sur l'écologie et la mise en avant d'artistes femmes".

Jazz à Junas
Au milieu Stéphane Cabrié, directeur de Jazz à Junas • Sacha Virga

Katy Guyot, conseillère régionale et représentante de Carole Delga, soulignait l'importance qu'a la culture. "Des emplois, une économie pour les maisons d'hôte, hôtels, restaurants... et du lien social, voilà ce que représente la culture", explique-t-elle.

Quelques semaines plus tôt dans l'année, précisément du 28 au 30 juin, se tiendra Jazz à Vauvert. Cette 21ème édition aura lieu au Parc du Castellas, comme il est le cas depuis déjà plusieurs années. Malgré quelques "frayeurs financières" comme l'a annoncé le maire de Vauvert Jean Denat, il y aura bien du jazz dans la commune de Petite Camargue. "On pourra proposer une clôture le dimanche grâce à des économies réalisées. Si on devait faire cette conférence de presse en novembre, on n'aurait certainement pas pu maintenir le festival", dévoile le maire.

Aussi, pour ne pas accabler la population, les prix resteront inchangés par rapport à l'année passée et Jazz à Vauvert sera toujours gratuit pour les moins de 16 ans : "Pour nous ce n'est pas un style de musique élitiste. On veut que les familles viennent en nombre", précise Stéphane Cabrié. Il ne reste qu'à patienter quelques semaines...

Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio