Actualités
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 16.04.2020 - abdel-samari - 2 min  - vu 3726 fois

GARD Réouverture des écoles : Le Dasen, Laurent Noé, répond à Laurent Burgoa

Laurent Noé est le Dasen du Gard (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Lundi soir, le président de la République a annoncé la réouverture des crèches, écoles et lycées pour le 11 mai. Dans le Gard, le président du groupe d’opposition, Laurent Burgoa, a écrit au Dasen (Directeur académique des services de l’Éducation nationale) du Gard, Laurent Noé. Il vient de lui répondre.

Dans sa missive, l’élu nîmois regrettait que le chef de l’État n’ait donné aucune "indications précises sur les mesures à mettre en place pour que ce déconfinement massif se passe en toute sécurité sanitaire." Or, "les enfants sont pourtant des vecteurs importants du covid-19, souvent porteurs asymptomatiques ou porteurs sains."

Ce mercredi soir, Laurent Noé, le Dasen répond à Laurent Burgoa : "Je tiens à préciser que j'ai répondu le jour même vers midi au courrier de l'élu. Le président de la République a bien annoncé l'organisation des quatre semaines qui nous séparent de la probable fin du confinement actuel : les quinze prochains jours seront consacrés, essentiellement au niveau national mais également dans des échanges locaux, à la préparation par le Gouvernement du plan précis de sortie du confinement. Ce plan devrait être présenté dans deux semaines et contiendra un volet essentiel concernant les écoles et établissements scolaires. Ensuite viendra le moment de la préparation de la mise en oeuvre et bien entendu cette préparation se fera de manière partenariale afin de regrouper toutes nos énergies, formuler toutes nos contraintes et envisager ensemble les protocoles."

Et de poursuivre : "La rectrice de l'académie de Montpellier propose, en coopération avec les préfets des cinq départements de l'académie, une réunion en visioconférence dès cette fin de semaine avec la présidente du conseil régional, les présidents des cinq conseils départementaux et les présidents des associations départementales de maires afin d'échanger et de prendre leur avis sur l'organisation de la période essentielle qui s'ouvre. Des échanges au niveau académique avec les organisations syndicales, les représentants de parents et des lycéens seront également conduits la semaine prochaine."

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais