Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 13.12.2017 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 479 fois

GESTION DE L’EAU L’État et le Département en ébullition

L’État et le Département vont élaborer un plan d’action pour lutter contre la sécheresse qui frappe le Gard et ses populations.
Ce mardi après-midi à l'hôtel Mourret. (Photo : droits réservés)

Ce mardi, le Département, l’État et la Chambre d’agriculture ont organisé une réunion de concertation sur la sécheresse. Autour de la table : les acteurs de l’eau, de la filière agricole et viticole. Depuis trois ans, notre département connaît d’intenses périodes de sécheresse. « D’ailleurs, nous sommes le 15 décembre et nous avons encore des arrêtés relatifs aux restrictions d’eau » commente André Horth, directeur départemental des territoires et de la mer.

L’agriculture touchée de plein fouet

L’or bleu, une ressource de plus en plus rare. En octobre, le député (LREM) de la très rurale 5e circonscription du Gard, Olivier Gaillard, avait interpellé le gouvernement concernant les conséquences sur les activités agricoles : « la viticulture connaît une chute de rendement vertigineuse avec un million d’hectolitres en moins par rapport à 2016. » Une activité économique en danger.

L’idée a alors germé de créer un schéma départemental de la ressource en eau brute. « Il s’agit ni plus ni moins qu’un outil de planification. L’objectif : programmer des investissements pour irriguer en eau les différents acteurs » vulgarise le président du Département, Denis Bouad. Et de citer en exemple : « des infrastructures pour utiliser les eaux usées qui se répandent dans la nature (…) On pourrait aussi tirer des tuyaux depuis le bas Rhône. » Si la réflexion n’en est qu’à ses balbutiements, le Département compte lancer une étude sur le sujet d’ici l’été prochain. À suivre…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais