Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 14.05.2017 - abdel-samari - 2 min  - vu 448 fois

INTERNET Déploiement du très haut débit dans le Gard : le Département à l’écoute des élus locaux

Denis Bouad, Président du Département, a fait du projet très haut débit sur l’ensemble du Gard et pour chaque Gardois, un des axes prioritaires de son projet de mandat.

Ainsi, Françoise Laurent-Perrigot, vice-présidente du Département, déléguée à l’attractivité économique, à l’agriculture et au haut débit, est allée à la rencontre des élus locaux Gardois pour leur présenter le projet très haut débit (THD) porté par le Département. Elle a bien sûr entendu leurs besoins en la matière pour adapter au plus juste le projet qui traitera en premier lieu les territoires non ou très mal desservis. Prévision : une desserte généralisée à THD d’ici 2022 sur l’ensemble du Gard.

La vice-présidente du Département a sillonné les routes du Gard, à la rencontre des élus locaux, en organisant une vingtaine de réunions cantonales, entre le 21 février et le 3 mai dernier.

Elle a conclu ses déplacements en tenant sa dernière réunion à Saint-Quentin-La-Poterie, aux côtés de Denis Bouad, mercredi 3 mai dernier.

Plusieurs objectifs pour ces réunions :

-       Présenter la démarche et le projet départemental du Très Haut Débit

-       Indiquer les caractéristiques du projet, le calendrier, les possibilités et les limites de l’intervention du Département en la matière

-       Entendre les besoins des élus sur leur territoire pour adapter, au plus près des besoins, le projet départemental.

Les élus locaux ont tous apprécié la démarche de la vice-présidente au regard des enjeux que le haut débit et le très haut débit aujourd’hui. Comparé à l’eau ou l’électricité en son temps, l’accès à l’Internet est une préoccupation majeure pour les habitants de leur commune respective et pour les entreprises locales.

Leurs intérêts portent principalement sur les plans :

-       L’attractivité de leur commune pour l’arrivée de nouveaux foyers.

-       Le maintien et le développement d’une dynamique économique (ZAE, entreprises, auto-entrepreneurs, artisans, travailleurs à domicile, …)

-       L’attrait touristique (accueils touristiques, gîtes, chambres d’hôtes, caves coopératives, lieux et sites à visiter, …)

-       L’accès aux services publics (écoles, crèches, poste, gendarmerie, maison de retraite …)

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio