Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 06.06.2024 - François Desmeures - 1 min  - vu 695 fois

LAMELOUZE Il faudra creuser la montagne pour la route départementale

Les travaux possibles ont été présentées au conseiller départemental Patrick Malavieille

- DR

Les équipes techniques de la direction des routes du Département sont venues, mercredi après-midi, en compagnie du conseiller départemental Patrick Malavieille, évaluer les options possibles pour retenir la RD 432, dont un éboulement contraint, depuis la semaine dernière, à une circulation alternée. Gratter la montagne, côté amont, serait la solution la plus adaptée. 

Les travaux possibles ont été présentées au conseiller départemental Patrick Malavieille • DR

D'un côté la montagne. De l'autre, le vide qui s'agrandit en raison de l'éboulement survenu la semaine dernière (relire ici), sur la RD 432 dans la commune. Ce mercredi après-midi, le maire, Bruno Biondini, recevait les services des routes afin d'évaluer les travaux possibles alors que la route, d'ordinaire autorisée jusqu'aux véhicules de 12 tonnes, est passée en circulation alternée avec une limite de 3,5 tonnes. 

On imaginait les services routiers terrasser le dessous de la voie afin d'en renforcer sa résistance. Sauf que cette solution a plusieurs inconvénients, notamment celle d'avoir 2 000 m3 de matériaux à évacuer. Et, surtout, "la DIR avait déjà acheté la partie supérieure pour agrandir la route", explique le maire, Bruno Biondini. 

Afin d'accélérer les travaux et d'en réduire le coût - pratiquement de moitié -  c'est l'option qui sera réalisée... après étude. C'est ce qui a été expliqué, ce mercredi, au maire de la commune et au conseiller départemental de La Grand' Combe, Patrick Malavieille. 

François Desmeures

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio