Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 21.10.2023 - C.Mi - 1 min  - vu 3228 fois

LE VIGAN Le préfet du Gard interdit la manifestation pour la paix prévue ce dimanche

MANIFESTATION PAIX

La manifestation alésienne a pu se tenir aujourd'hui, pas celle du Vigan ce dimanche.

- Photo d'archive Alès Corentin Migoule

Dans le contexte des récentes attaques terroristes et afin de prévenir tout risque de troubles à l’ordre public, Jérôme Bonet, préfet du Gard, a pris un arrêté préfectoral d’interdiction du rassemblement non déclaré "Pour la paix : stop au nettoyage ethnique en Palestine" prévu ce dimanche au Vigan.

L’arrêté vient de tomber et il est consultable sur le site internet de la préfecture du Gard, tandis qu'il est affiché en préfecture du Gard et à la sous-préfecture du Vigan. "Dans le contexte des récentes attaques terroristes et afin de prévenir tout risque de troubles à l’ordre public", Jérôme Bonet, préfet du Gard, a interdit le rassemblement non déclaré intitulé "Pour la paix : stop au nettoyage ethnique en Palestine", prévu ce dimanche 22 octobre 2023, à 15h, au Vigan.

Le préfet du Gard rappelle que le droit de manifester, liberté constitutionnellement garantie, est "encadré par le Code de la sécurité intérieure". En l’espèce, Jérôme Bonet a jugé que les conditions n'étaient pas réunies. Un rassemblement similaire a toutefois pu se tenir ce samedi matin à Alès. Une grosse centaine de personnes y a participé sur le perron de l'Hôtel de ville (relire ici). Les organisateurs avaient pris soin d'en avertir la sous-préfecture, s'entretenant même direcement avec le sous-préfet de l'arrondissement d'Alès Émile Soumbo ce vendredi à la mi-journée.

C.Mi

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio