Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 15.06.2024 - Corentin Corger - 2 min  - vu 2503 fois

LÉGISLATIVES Le Républicain Emmanuel Espanol candidat RN sur la 5e circonscription

Emmanuel Espanol

Emmanuel Espanol

- Photo Corentin Corger

« J’appelle tous les électeurs républicains du Gard à voter utile dès le premier tour »

Ça y est ! On connaît désormais les six candidats du Rassemblement National pour les élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet. Pour la cinquième circonscription, c’est Emmanuel Espanol qui est investi. Un candidat non encarté au parti LR mais "républicain philosophiquement" issu de l’union des droites avec Les Républicains d’Éric Ciotti et le parti de Marine Le Pen. « J’appelle tous les électeurs républicains du Gard à voter utile dès le premier tour pour un gouvernement autour de Jordan Bardella. Moi, mon drapeau c’est le drapeau français, pas palestinien ! », a déclaré ce chef d’entreprise de 56 ans travaillant dans la sécurité civile auprès des collectivités et résidant sur le bassin cévenol.

« On se réjouit de la réponse positive à l’appel lancé, désireux de bâtir la majorité la plus large possible afin d’engager le redressement du pays et en finir avec la Macronie. Et faire barrage à un danger qu’il ne faut pas sous-estimer, celui de voir l’extrême-gauche au pouvoir », justifie Yoann Gillet, candidat à sa réélection sur la première. « On ne va pas me faire le coup de l’extrême-droite. J’ai grandi dans une famille de Gauche, mes parents lisaient l’Huma. Ma Gauche, c’est celle de la laïcité, de la défense du service public pas celle de Mélenchon qui veut dissoudre l’autorité et qui appelle à l’insurrection », poursuit celui qui a annoncé qu’en cas de succès, il siègerait avec les Républicains à l’Assemblée nationale (voir vidéo ci-dessus).

« 100 % des projections donnent les six circonscriptions gagnantes dans le Gard »

Un duo « 100 % cévenol » pour cette 5e circonscription puisque son suppléant est Anthony Bordarier, fonctionnaire de police. Emmanuel Espanol a déjà annoncé qu’il verserait 10 % de ses indemnités de parlementaire aux associations de sa circonscription. Alors que le RN vise le Grand chelem, le candidat va devoir détrôner Michel Sala (Front populaire) sur ce vaste territoire qui s’étend du Vigan à Génolhac comprenant l’Ouest d’Alès et La Grand’Combe. « 100 % des projections donnent les six circonscriptions gagnantes dans le Gard. Si les gens vont voter, ils gagnent », assure Yoann Gillet. Il y a deux ans, Jean-Marie Launay avait été battu au second tour par Michel Sala (53 % contre 47 %).

« C’est un député fantôme, il est complètement absent de son territoire et à l’Assemblée nationale. Sur les vingt derniers votes, il a participé à seulement cinq », lâche Emmanuel Espanol. Il devra aussi faire face à l’ancienne députée Catherine Daufès-Roux, pour Renaissance et à Léa Boyer, la candidate LR.

La liste des candidats RN dans le Gard

1ère circonscription : Yoann Gillet. Suppléant : Jean-Pierre Fuster. 2e circonscription : Nicolas Meizonnet. Suppléante : Caroline Devaux. 3e circonscription : Pascale Bordes. Suppléante : Catherine Dellong-Meng. 4e circonscription : Pierre Meurin. Suppléante : Aurélie Delwarte. 5e circonscription : Emmanuel Espanol. Suppléant : Anthony Bordarier. 6e circonscription : Sylvie Josserand. Suppléante : Laurence Gardet.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio