Publié il y a 5 jours - Mise à jour le 09.07.2024 - Propos recueillis par Sacha Virga - 3 min  - vu 156 fois

L'INTERVIEW Élodie Poux, humoriste : "Par le rire et le sketch on peut apporter du bonheur"

Élodie Poux

L'humoriste Élodie Poux se produira dans les arènes du Grau-du-Roi le 16 juillet prochain à 21h30

- Kobayashi_photos

Le 16 juillet prochain à 21h30, l'humoriste Élodie Poux viendra se produire dans les Arènes du Grau-du-Roi pour son spectacle "Le syndrome du papillon". La jeune femme se confie sur son parcours, sa venue et ses ambitions.

Objectif Gard : Comment ça va pour vous dans votre activité professionnelle aujourd'hui ?

Élodie Poux : Ça va très bien (sourires), les gens sont contents et les billets pour mon spectacle se vendent, ça ne pourrait pas aller mieux !

Qu'est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans le milieu ?

Quand on était dans la voiture avec mes parents ainsi que mes frères et soeurs on écoutait "Rire et Chansons", c'était quelque chose qui nous réunissait tous autour de l'habitacle d'une voiture et qui nous faisaient tous rire. C'était des souvenirs inoubliables où on chantait "Moralès" de Didier Bénureau, ça a ouvert en moi une petite étincelle où je me suis dit que par le rire et le sketch on peut apporter du bonheur.

Est-ce que vous connaissez un peu le Gard ?

Je suis venu en vacances avec des amis. Mon sentiment est que même s'il fait très chaud, le département est très beau, mais je suis contente quand-même je retourne dans ma Normandie (ndlr : elle est originaire de Lisieux). La température y est dix degrés plus bas (rires).

Parlez-nous un peu de votre spectacle "Le syndrome du papillon" ?

C'est un spectacle qui revient un peu sur ce que la notoriété et le théâtre ont apporté à ma vie, comment moi j'ai changé, comment nos entourages changent et lorsqu'on trouve cette petite étincelle qui nous anime on passe du chrysanthème au papillon, un référence au nom du spectacle. On y retrouve du stand-up avec des personnages qui ont tous un grain, on est dans une petite bulle de positivisme où il n'y a pas de guerre ou de sujets négatifs.

Vous allez jouer dans des Arènes, un dispositif assez différent des salles de spectacle traditionnelles, qu'est-ce que cela vous procure ?

J'ai l'habitude des deux, je joue souvent en extérieur. C'est sûr que c'est deux ambiances différentes mais on oublie vite qu'on est dehors à part quand il y a des mouettes, des chiens qui aboient ou des feux d'artifice. On bénéficie quand-même de la petite brise fraîche qui fait plaisir à tout le monde et je peux regarder le paysage en même temps que je joue, ce qui n'est pas négligeable. Ça a un petit côté magique.

Certains vous connaissent aussi grâce à vos vidéos sur la plateforme Tiktok, où vous inventez des dialogues avec certaines personnes comme le président Emmanuel Macron ou encore la tiktokeuse nîmoise "Yam"...

J'ai découvert Tiktok pendant le confinement et ça m'a beaucoup amusé de faire des montages vidéo. Je me suis essayé avec pas mal de personnages différents mais les deux avec qui ça marche le mieux ce sont les deux que vous avez cité. Quand j'ai vu que ça marchait bien avec "Yam", je lui ai envoyé un message en lui disant que si un jour ça l'embêtait et qu'elle ne trouvait plus ça drôle, que je pouvais arrêter. Elle m'a répondu qu'au contraire ça l'amusait beaucoup et que ça lui rapportait aussi des abonnés. Quand j'ai un peu de temps je m'exerce à Tiktok, les 12-16 ans me connaissent grâce à ça puis ils découvrent que je suis aussi humoriste. Et c'est aussi souvent eux qui amènent leurs parents.

Comment imaginez-vous la suite de votre carrière ?

J'ai déjà joué dans des films à la télévision mais pas au cinéma. À la rentrée j'intègre la série "Scènes de ménage", mes épisodes seront diffusés fin janvier 2025. À la fin de ma tournée je compte faire une pause pour me consacrer aux tournages, parce que la tournée c'est très fatigant, chronophage et ça éloigne de la famille. Avis aux producteurs de cinéma : je serai sur le marché l'an prochain (sourires).

Qu'est-ce que vous aimeriez dire à ceux qui vont vous lire ?

Prenez des bouteilles d'eau, hydratez-vous ! Et j'ai hâte de vous rencontrer à mon spectacle ! (sourires)

Propos recueillis par Sacha Virga

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio