Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 10.09.2019 - thierry-allard - 1 min  - vu 121 fois

MARCOULE Le Visiatome propose une conférence sur le froid extrême

Le Visiatome de Marcoule (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les Amis du Visiatome de Marcoule proposent ce jeudi 12 septembre, à 2019, à 18h, une conférence gratuite sur le thème : « Le froid extrême, du laboratoire aux applications ».

Les chercheurs savent aujourd’hui atteindre des basses températures qui n'existent pas dans la nature. S’ouvre ainsi un nouveau domaine de recherche, la physique des très basses températures, particulièrement riche en phénomènes physiques nouveaux et en applications technologiques de pointe.

Au voisinage du « zéro absolu de température » se situe l'étrange univers du froid, domaine où la matière prend des formes qui vont clairement à l’encontre de notre intuition : les superfluides s'échappent du réservoir qui les contient comme s'ils défiaient la pesanteur, alors que les métaux deviennent supraconducteurs : les courants électriques y circulent éternellement, sans s’affaiblir. Ces courants permanents sont utilisés aujourd'hui pour produire les champs magnétiques intenses des scanners IRM, par exemple.

La physique du froid concerne des domaines aussi variés que les matériaux, les détecteurs de particules, l’énergie, les étoiles à neutrons ou l'évolution de l'univers après le "Big Bang". Au cours de cet exposé, Henri Godfrin, directeur de recherches au CNRS, Institut Néel de Grenoble, proposera une promenade d’exploration aux confins du royaume du froid.

Entrée gratuite, sur réservation préalable ici. Notez que la conférence aura lieu dans l’auditorium de l’Institut de chimie séparative, le bâtiment situé de l’autre côté du parking du Visiatome.

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais