Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 26.08.2021 - anthony-maurin - 2 min  - vu 1490 fois

NÎMES Avec les Jeudis, n'oubliez pas la course camarguaise aux arènes

Les raseteurs arrivent sur la piste (Photo Anthony Maurin).

Les courses camarguaise peuvent être spectaculaires (Photo Archives Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Grand Prix de la Ville de Nîmes ce jeudi 26 août à 18h30 aux arènes avec un concours de manades qui opposera de bons raseteurs aux taureaux de Cuillé et Laurent.

L'édition de la semaine dernière s'était déroulée devant près de 5 000 spectateurs dans les arènes de Nîmes. Ce fut une première depuis bien longtemps, et ce fut une belle réussite. En effet, revoir une course camarguaise en plein été, au mois d'août, dans des arènes qui ont tendance à rester endormies, était une belle et grande surprise. Surtout quand on sait que le public a suivi !

Bon, cette course aura tout de même des airs de grand-messe car l'été est propice aux belles choses en piste. La preuve la semaine dernière avec des vrais bons moments pour les spectateurs. Ce jeudi, si le coeur vous en dit, avant ou après être passé du côté des nombreux stands du marché nocturne des Jeudis de Nîmes, n'oubliez pas d'acheter vos places pour cette course camarguaise.

Vous êtes touriste ? N'ayez aucune crainte, les taureaux ne sont pas des toros et ceux du jours ne mourront pas en piste. La course camarguaise est composée de sept taureaux, qui sortent du toril les uns après les autres. Le but ? Qu'ils rentrent au toril avec un maximum d'attributs, les choses que les gardians leur ont collé sur le frontal (cocarde, glands, ficelles). Ça, c'est le but si vous êtes un taureau mais, hélas, on ne les entend pas parler. Par contre, si vous êtes un homme en blanc, un raseteur, vous devez empêcher cela ! Le but du jeu est qu'ils coupent et raflent tous les attributs des taureaux avant la sonnerie finale et leur retour au toril.

Pour cela, il faut s'assurer que les meilleurs taureaux passent face aux meilleurs toreros. Le must en la matière se nomme la Cocarde d'Or, une course qui remplit les arènes d'Arles ou de Nîmes. Ce soir, peu de chance de voir les arènes pleine, mais taureaux et raseteurs sauront éveiller les esprits des spectateurs. Les raseteurs seront F. Martin, L. Lopez, J. Aliaga, J. Martin... Et les taureaux viendront quant à eux des manades Cuillé et Laurent, des élevages emblématiques de la Camargue. J. Cadenas est blessé et ne pourra assuré ce rendez-vous. SCP France a fait le choix de la jeunesse tant au niveau des taureaux que des raseteurs, un challenge important et inédit dans une piste si importante pour ces jeunes raseteurs et ces taureaux spectaculaires.

Entrée générale à 10 euros, bureau de location à partir du 16 août situé au 4 rue de la Violette à Nîmes. Le pass sanitaire sera obligatoire à partir de 17 ans. Un stand de dépistage (test antigénique) sera mis en place par l'ARS devant les arènes à partir de 16h.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio