Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 19.08.2021 - corentin-corger - 2 min  - vu 2972 fois

NÎMES OLYMPIQUE Face à Caen, les Gladiators lancent l'opération : "Tous en pesage Est !"

Le pesage Est rempli face à Brest en 2019 (Photo Anthony Maurin)

Merci à ceux qui ont participé au boycott face à Pau. 1800 spectateurs, une affluence qui démontre bien l'absurdité des tarifs pratiqués par le @nimesolympique. Pour #NOSMC, nous voulons au contraire un stade qui vibre et un kop qui rugit! Montrons à Assaf que NÎMES C'EST NOUS! pic.twitter.com/l0NtYkE9e1 — Gladiators Nîmes 1991 (@Gladiators1991) August 19, 2021

Pour la rencontre du Nîmes Olympique face à Caen, programmée le samedi 28 août à 15h, le groupe des Gladiators Nîmes 1991 vient de lancer l'opération : "Tous en pesage Est !" et appelle ainsi tous les supporters à se retrouver dans le kop pour "un stade qui vibre et un kop qui rugit".

Il y a cinq jours, les groupes de supporters nîmois ont boycotté la rencontre des Crocos au stade des Costières face à Pau afin de protester contre les tarifs des places pratiqués cette saison par la direction nîmoise et jugés "inacceptables". Seulement 1 800 spectateurs ont donc assisté à ce match nul 0-0 peu animé. Les supporters étaient néanmoins présents à 16h30 pour encourager les joueurs lors de leur arrivée en bus avant la partie.

Satisfait de cette initiative qui selon eux "démontre bien l'absurdité des tarifs pratiqués", les Gladiators viennent de lancer une nouvelle opération pour le prochain match à domicile. Après le déplacement à Dunkerque, ce samedi à 19h, les Crocos reçoivent Caen, le samedi 28 août à 15h, comptant pour la 6e journée de Ligue 2.

"Pour Nîmes-Caen, nous voulons au contraire un stade qui vibre et un kop qui rugit !", font savoir les GN91 dans leur publication. Après le silence, l'objectif est désormais de faire le maximum de bruit. "Nous appelons tous les supporters qu'ils soient habitués de la Sud ou de la Nord à rejoindre le kop des Gladiators pour le match face à Caen."

Les Nemausus 2013, qui occupent habituellement la tribune Sud, ont déjà répondu favorablement à cet appel. "Montrons à Rani Assaf la différence entre une tribune vide et un pesage qui vibre !", concluent les Gladiators. Pour le troisième match de la saison à domicile, l'affluence devrait donc remonter au stade des Costières.

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio