Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 04.07.2019 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 217 fois

POMPIERS Le syndicat Autonome réclame plus de moyens

Opération de prévention non loin du Pont du Gard cet été" (Photo Anthony Maurin).

Lors du lancement de la saison de surveillance des feux de forêts, à Saint-Pons-la-Calm (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Alors que la saison feux de forêt a démarré sur les chapeaux de roues, le syndicat Autonome des pompiers du Gard interpelle les financeurs et décideurs publics.

La semaine dernière, les fortes chaleurs qui se sont abattues sur le Gard ont provoqué une soixantaine d'incendies : « 600 hectares ont brûlés, 15 habitations et 4 hangars agricoles ont été détruits, 20 personnes furent blessées dont 19 sapeurs-pompiers », rappelle le syndicat Autonome, à travers un communiqué.

Si la situation météorologique a été exceptionnelle, « c’est bien à ces nouvelles conditions que nous allons être confrontés ces prochaines années. L’été 2019 s’annonce d’ors et déjà périlleux, nos gouvernants, pouvoirs publics et responsables politiques doivent prendre pleinement conscience de ce qui nous attend et en tirer les conséquences immédiates ! »

Pour ce faire, « nous interpellons solennellement les décideurs et financeurs du service d’incendie et de secours publics à ranger leurs calculettes dans leurs poches et à mettre l’ensemble des moyens nécessaires à disposition du SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) afin de garantir la sécurité de la population gardoise sans mettre en péril la santé des sapeurs-pompiers. »

Une équation compliquée à l’heure où les recettes des pompiers font l’objet de difficiles négociations aussi bien avec les communes que l’hôpital public.

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais