Publié il y a 17 jours - Mise à jour le 09.05.2024 - Corentin Corger - 2 min  - vu 1241 fois

PONT DU GARD 380 convives, 16 chefs, 17 vignerons : "Un moment magique !"

via gusto repas pont du gard gard aux chefs kayser

Le chef Michel Kayser, le sourire aux lèvres

- Photo Corentin Corger

Sous un temps superbe, la deuxième édition de Via Gusto a régalé le public au pied de l'aqueduc romain.

"On a brûlé deux palettes de cierge", plaisante Serge Chenet sur la scène qui domine les 380 convives de cette deuxième édition de Via Gusto. Il faut dire que le président de Gard aux Chefs, association fondée en 2015 qui regroupe les acteurs de la gastronomie, chefs mais aussi producteurs, artisans du goût et vignerons gardois, a le sourire avec ce temps magnifique alors que climat était si incertain ces dernières semaines. 

via gusto repas pont du gard gard aux chefs chenet
Serge Chenet, président de Gard aux Chefs • Photo Corentin Corger

Au pied du Pont du Gard, on découvre un festival de saveurs. Via Gusto c'est l'association de 16 chefs gardois qui préparent sur place un repas pour sublimer les meilleurs produits du terroir. Au tarif de 145 euros, 380 gourmands avaient réservé leur place pour un voyage gustatif unique décliné en huit services. Des mets accompagnés de vins gardois avec la présence cette année de 17 vignerons soit un choix entre deux vins pour chaque plat. 

Le plaisir d'être ensemble 

Et en voir les visages des gens assis à table, le déjeuner fut à la hauteur des attentes. "Beaucoup de départements et de régions nous envient", assure Serge Chenet, chauvin et surtout fier de voir Gard aux Chefs continuer à grandir. "On a quatre nouvelles maisons étoilées au Michelin dont deux adhérents de Gard aux Chefs, on est assez fier de ça", ajoute-t-il. Et il suffit d'observer quelques secondes et de constater les sourires ainsi que la bonne humeur ambiante entre les chefs pour comprendre qu'ils sont heureux de participer à cette aventure. 

via gusto repas pont du gard gard aux chefs jardin nutile
Diane Jardin, nouvelle recrue, en compagnie de Jérôme Nutile  • Photo Corentin Corger

Jérôme Nutile est un habitué et pour cette édition, il a cuisiné en compagnie de Diane Jardin, première femme cheffe qui a récemment rejoint cette brigade d'élite. "C'est elle qui a tout fait !", concède le meilleur ouvrier de France. "Je ne veux pas décevoir mon binôme", confie l'intéressée, en souriant et en fignolant les assiettes de son entrée froide mettant à l'honneur la fleur de courgette issue d'un producteur de Bellegarde, le village où elle est installée en tant que traiteur. 

"Humainement, c'est très important de se retrouver"

Le plaisir d'être ensemble, de partager et de régaler les papilles. Une passion qui transpire aussi chez Michel Kayser, le seul chef doublement étoilé, heureux d'être précurseur en organisant un tel événement. "C'est une chance inouïe ! Je ne connais pas un festival où vous regroupez autant de chefs, de vignerons et de producteurs sur un lieu devant nos habitués. C'est un moment magique ! Humainement c'est très important de se regrouper et d'avoir cette chance de se retrouver autour de bons mets, on est gâté", lance le chef du restaurant Alexandre à Garons. 

via gusto repas pont du gard gard aux chefs
On a pas souvent l'occasion d'être servi par un chef voire son épouse • Photo Corentin Corger

Pour être le plus opérationnel, il a fermé son restaurant comme plusieurs de ses confrères et est venu avec une partie de sa brigade. Car au total, ce sont une centaine de personnes mobilisées pour assurer ce service d'exception. Un événement qui donne l'eau à la bouche, vivement l'année prochaine. 

Revivez en images cette édition 2024 de Via Gusto : 

via gusto repas pont du gard gard aux chefs
Les clients aussi ont le sourire • Photo Corentin Corger
via gusto repas pont du gard gard aux chefs
Et on finit tout !  • Photo Corentin Corger
via gusto repas pont du gard gard aux chefs
Les chefs sont accompagnés de leur brigade pour cet événement  • Photo Corentin Corger
via gusto repas pont du gard gard aux chefs
Au pied de l'aqueduc romain, le cadre est idyllique  • Photo Corentin Corger

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio