Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 16.03.2016 - baptiste-manzinali - 2 min  - vu 201 fois

PONT DU GARD Une année 2016 sous le signe des Gaulois

Les Fééries du Pont présenteront les "feux Gaulois" les 3, 4, 10 et 11 juin prochain. DR

Le Pont du Gard opte pour une thématique autour des Gaulois avec un lever de rideau des Garrigues en fête dès le 27 mars prochain et la désormais traditionnelle "Courir avec Sarah" le 30 octobre.

"Plus d’homogénéité, moins de diversité", c'est le choix voulu par le programmateur des Lives au Pont pour cette édition 2016. Une phrase qui conviendrait aussi à l'ensemble des évènements proposés par le Pont du Gard, au vu de la place donnée au patrimoine et à l'histoire. Une thématique autour des Gaulois, dans l'un des hauts lieux de la Romanité ? Rien d'étonnant pour la direction qui met ici en lumière ce lien étroit entre deux peuples dont les chemins se sont croisés ici, au cœur du Languedoc Roussillon. "C'est un peu notre revanche sur les romains" plaisante Patrick Malavieille, nouveau président de l'EPCC.

Un hommage en quatre temps dont le fil conducteur est l'exposition "Gaulois du nord, Gaulois du sud, une expo renversante" qui se tiendra du 16 avril au 13 novembre. Fruit d'un travail de deux ans, l'exposition est réalisé en association avec l'INRAP et a déjà été présentée à la Cité des sciences et de l'industrie de Paris. Au Pont du Gard, elle contiendra un complément majeur "Gaulois du sud" permettant de faire le lien avec l'histoire locale. Le 30 avril, c'est une dégustation de repas typiquement Gaulois devant le spectacle "Le destin d'Albionix" de Fabien Bages. Un colloque scientifique intitulé "Voies, réseaux paysages en Gaule" servira de moment de rencontre et de débat en hommage à l'archéologue Jean-Luc Fiches contentera les passionnés d'histoire et d'archéologie. Le 3, 4, 10 et 11 juin, c'est le Groupe F qui se chargera de la partie spectacle de cet hommage grâce à leur évènement annuel "Les Fééries du Pont", présenté depuis 10 ans. Christophe Berthonneau, son directeur explique son angle : "Les Gaulois sont en fait des Celtes. Puis les Romains ont emmener la ville. On travaille sur l'opposition qui existe entre ce monde romain civilisé et celui des gaulois animistes qui se demandaient quand est-ce que le ciel allait leur tomber sur la tête."

D'autres rendez-vous sont à noter, comme les soirées "à la belle étoile" en juillet et août pour profiter de la mise en lumière du groupe F, les rendez-vous à la Rivière ainsi que les Journées du Patrimoine les 17 et 18 septembre. Le 30 octobre, l'association Courir avec Sarah revient avec sa course caritative de 11 km pour sa sixième édition. 700 personnes avaient répondu présent en 2015.

Une programmation à laquelle s'ajoute le festival des Lives au Pont et qui s'est faite malgré "les difficultés des collectivités locales dans le montage des budgets" a précisé Patrick Malavieille, qui s'est dit satisfait du maintien d'un budget "sanctuarisé" au Conseil départemental.

Baptiste Manzinali

Baptiste Manzinali

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio