Actualités
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 24.09.2022 - yannick-pons - 2 min  - vu 1229 fois

RCN Les Nîmois gagnent et confortent leur première place

Robbe transperce la défense et marque le premier essai nîmois (Photo Yannick Pons) - Yannick Pons

Benoît Roig, ancien joueur du RCN, donne le coup d'envoi du match (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Troisième victoire de rang pour le RCN qui rend une copie parfaite dans ce début de championnat en s'imposant 23-10 à domicile au cours d'un match rugueux. Benoît Roig, ancien capitaine du RCN et président de l'université de Nîmes, a donné le coup d’envoi fictif du match. 

En tête du championnat après une courte mais précieuse victoire à Mâcon la semaine dernière, les hommes de Guillaume Aguilar accueillaient le Rugby Club Savoie Rumilly sereinement. Steeve Calligaro se méfiait : « C’est un match piège. Ils ne sont pas à leur place au classement, ils valent beaucoup mieux. Ils veulent lancer leur saison ici », lance le président du RCN juste avant le match.

Un terrain lourd

Le terrain lourd, peu propice à la vitesse des trois-quarts, et le ballon humide sont des acteurs importants de la première période. Les solides avants savoyards imposent un bras de fer à la mêlée nîmoise qui tient le choc. À la première incursion chez les visiteurs, Samuel Roche place une première pénalité entre les poteaux (3-0, 10e). Le pack nîmois, très fort axialement, provoque une pénalité sur une mêlée (6-0, 20e). Le ballon humide gène les Nîmois qui perdent plusieurs fois le ballon. Une belle prise de balle de Vernier sur une touche lance Robbe qui transperce la défense adverse et marque sous les poteaux (13-0 27e). Llabre prend un carton jaune puis sur une phase de jeu des avants de Rumilly, Marcotte emmené par Larroque se jette dans l’embut nîmois (13-5, 37e).

Après la pause, les Nîmois s’appliquent et le match ronronne. Le savoyard Gargevic est sanctionné par un carton jaune et le RCN en profite pour marquer par Guillimin, servi par Thomas Roche (23-5, 71e). Les avants de Rumilly, sur le côté gauche nîmois, marquent un essai attribué à Lopez (23-10, 78e). Ce sera tout, les nîmois ont répondu présent et sont resté solides dans un match relativement rugueux. Tout va bien pour le RCN qui a recruté un demi de mêlée suite la blessure de Damien Pichard et cherche toujours un troisième ligne pour remplacer Rynart Van Wyk, qui ne jouera finalement jamais à Nîmes suite à d’importants ennuis physiques.

Yannick Pons

Feuille de match :

Nationale 2. 1 700 spectateurs. 3e journée. RUGBY CLUB NÎMOIS – RUMILLY  23-10. Stade Nicolas-Kaufmann. Mi-temps : 13-5.

Points pour Nîmes : 23  Points pour Dijon : 10

Nîmes : Nouri, Nierat, Tsiklauri - Gely, Vernier - Barnerias (cap.), Llabres, Sparano, - Phillips, Chastaing - , Bonnet, Roche T., Robbe, Ngandu - Roche S. Finisseurs : Phalip, Duprat, Gonzales,  Cuny, Sabbia, Guillimin, Demars, Barbet.

Pénalités : Roche ( 10e, 20e, 64e)

Transformations : Samuel Roche ( 27e, 72e)

Essais : Robbe ( 27e), Guillimin (72e)

Rumilly : Gori, Larroque, Marcotte, Barbot, Poissard, Damian (c), Garjevic, Guigue, Larue, Lambert, Pierdomenico, Reynier, Houdiarne, Buissart. Finisseurs : Lopez, Murusidze, Fanalupe, Lebas, Truche, Masima, Meyer, Okriashvili.

Essais : Marcotte ( 37e), Lopez (78e)

Yannick Pons

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais