Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 10.04.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 4329 fois

VALLÉRARGUES L'opération "Urgence adoption" est lancée à la fourrière

Éros fait partie des chiens qui sont adoptables à la fourrière de Vallérargues.

- photo DR

La fourrière de Vallérargues fait face à un afflux massif d'animaux depuis plusieurs mois. Les refuges, également saturés, n'arrivent pas non plus de les accueillir. Alors une opération de la dernière chance est lancée avec un dispositif d'adoptions 100 % gratuites. 

Située juste à côté du refuge SPA, la fourrière de Vallérargues prend en charge les animaux en divagation sur la voie publique pour le compte des collectivités. Le but premier est bien sûr de retrouver le propriétaire dans un délai de huit jours ouvrés. Mais la SACPA (Société d'assistance pour le contrôle des populations animales) qui gère la fourrière de Vallérargues, n'y arrive pas toujours. Soit parce que l'animal n'est pas identifié et n'est pas réclamé, soit parce que le propriétaire refuse de récupérer son compagnon. Dans ce cas, ils adressent l'animal à un refuge, comme la SPA mais aussi d'autres entités.

"Aujourd'hui, on rencontre une problématique, c'est que les associations qui gèrent des refuges telles que la SPA sont surchargées. Elles ne sont plus en capacité de prendre des animaux. Nous, on se retrouve à garder des animaux pendant 50 voire 100 jours, alors qu'ils sont censés rester une dizaine de jours dans nos box", expose Maxence Bonnenfant, chargé de communication au sein de la SACPA. La seule solution que la société ait trouvé est de proposer à l'adoption les animaux qui ont dépassé le délai de fourrière. Rien que sur le site de Vallérargues, il y a presque une cinquantaine de chiens potentiellement adoptables. 

3 279 animaux sont passés par la fourrière de Vallérargues en 2023

Pour inciter davantage les familles à recueillir un animal, les adoptions sont 100 % gratuites puisque l'intégralité des frais sont pris en charge par la Fondation Clara. Cette fondation, créée en 2011, qui lutte contre la maltraitance et l'abandon, a décidé de venir au secours des fourrières à travers cette opération intitulée "Urgence adoption". Si des personnes adoptent des chiens, cela libèrera un peu de place, donnera de meilleures conditions pour les autres animaux sur place et limitera la surpopulation. Grâce aux frais supportés par la fondation Clara, les familles pourront se voir confier un nouveau compagnon, identifié, pucé et stérilisé, sans débourser un euro au moment de l'adoption. Ces frais s'élèvent normalement entre 150 et 300 € environ.

Cette opération "Urgence adoption" est menée dans deux fourrières parmi la trentaine que compte la SACPA : celle de Trets dans les Bouches-du-Rhône et celle de Vallérargues dans le Gard. Cette dernière prend en charge des animaux sur les départements des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, de l'Hérault et du Gard. Soit 320 villes, dont Nîmes, Avignon et Alès, ce qui représente en tout 900 000 habitants. En 2023, 3 279 animaux sont passés par la fourrière de Vallérargues. À ce jour, 70 chiens ont terminé leur délai de fourrière et sont en attente d'être intégrés dans un refuge. 

Si vous souhaitez adopter un chien de la fourrière de Vallérargues, vous pouvez contacter la SACPA par mail à vallerargues@sacpa.fr ou par téléphone au 04 66 72 82 86. Une partie des animaux à adopter sont visibles sur la page Instragram @clara.urgence.adoption. Les photos sont aussi publiées sur l'ensemble des réseaux sociaux de la Fondation Clara et sur le site Internet en cliquant ici.

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio