Actualités
Publié il y a 3 mois - Mise à jour le 15.11.2023 - De Paris, Corentin Corger - 1 min  - vu 3889 fois

VIDÉO Nicolas Best sur son départ du CHU de Nîmes : "Je suis meurtri, ma carrière est brisée"

Nicolas Best

Nicolas Best a appris son limogeage durant son procès 

- Photo Objectif Gard

Alors que son procès pour favoritisme et corruption passive a été suspendu, Nicolas Best a annoncé à la sortie de la salle d'audience qu'il n'était plus directeur général du CHU de Nîmes. 

Il y a quelques semaines, Objectif Gard révélait que le président du conseil de surveillance du CHU de Nîmes, en l'occurence le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, avait reçu un appel lui signifiant que Nicolas Best, directeur général du CHU de Nîmes, allait être démis de ses fonctions. 

Le troisième décret délivré par le ministère de la Santé, aujourd'hui dirigé par l'Alésien Aurélien Rousseau, aura donc été le bon. Puisque si les deux premiers n'étaient pas parvenus jusqu'au bureau du président de la République, ce troisième décret stipulant la fin des fonctions de M. Best à Nîmes a bien été ratifié par Emmanuel Macron, hier. Il a été publié aujourd'hui au Journal Officiel. C'est Éric Dupeyron, l'actuel directeur général adjoint, qui devrait être promu à la tête de l'établissement hospitalier. 

Officiellement, ce soir à minuit Nicolas Best n'est plus le directeur général du CHU de Nîmes. Une décision dont l'intéressé a pris connaissance juste avant d'entrer dans la salle d'audience pour le deuxième jour de son procès. Une des trois questions prioritaires de constitutionnalité (QPC) soulevée par ses avocats a été retenue par le tribunal correctionnel de Paris pour être transmise à la Cour de cassation. 

Retrouvez l'interview vidéo de Nicolas Best : 

De Paris, Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio