Culture
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 03.05.2022 - corentin-migoule - 2 min  - vu 588 fois

CONCOURS Une Alésienne en finale nationale d'une épreuve d'éloquence

Chloé Burglé (4e en partant de la droite) entourée des membres du jury. (Photo Lions club Alès Femina)

Chloé Burglé, jeune alésienne de 15 ans scolarisée au lycée Jean-Baptiste Dumas, s'est hissée en finale nationale du concours d'éloquence organisé par le Lions club. Une performance qu'elle doit à un discours abouti d'une dizaine de minutes à partir d'une citation d'Albert Einstein. 

"Tout le monde veut que ça change mais personne ne veut changer". C'est à partir de cette citation d'Albert Einstein que Chloé Burglé a tissé sa toile du succès. Scolarisée en classe de Seconde au lycée Jean-Baptiste Dumas, la jeune alésienne (15 ans) a d'abord franchi la première étape, figurant parmi les trois candidats retenus à l'issue d'une prestation orale organisée le 2 février dernier, devant un jury composé d'enseignants, d'avocats et de journalistes, au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle.

Un événement organisé localement depuis cinq ans par le Lions club Alès Fémina, à l'initiative de celle qui en est la secrétaire, Jacqueline Rotilio. "J'ai eu le déclic il y a quelques années. On avait eu un jeune éblouissant qui s'était illustré à merveille à partir d'une citation de Saint-Exupéry que j'adore. Après ça je me suis dit qu'il fallait l'organiser à Alès", rejoue cette retraitée de l'Éducation nationale.

Finale nationale à Bordeaux le mois prochain

Mais une fois l'écrémage alésien franchi, les candidats sélectionnés participent à la finale départementale qui, cette année, s'est déroulée à Nîmes le 23 mars dernier. Brillante, Chloé Burglé s'est ainsi qualifiée pour une nouvelle épreuve, laquelle a eu lieu en milieu de semaine dernière à Saint-Rémy-de-Provence. "Chloé a été extraordinaire. Elle a une formidable présence scénique et une capacité à capter l'auditoire", commente Jacqueline Rotilio.

Une nouvelle sélection pour la région sud-est qui a vu l'Alésienne terminer à la première place. Elle a donc gagné sa place parmi les meilleurs pour la grande finale du concours national qui se tiendra le 4 juin prochain à Bordeaux. "À l'issue de l'épreuve, les trois premiers seront retenus. Ils se présenteront l'après-midi devant un nouveau jury et avec un nouveau sujet qu'ils auront deux heures pour préparer, sans aucun accès à Internet", précise la secrétaire du Lions club Alès Fémina, secondée localement par Bernadette Fabre.

Et si elle s'est un temps interrogée quant à la pertinence en matière d'équité d'ouvrir l'épreuve aux élèves de la Seconde jusqu'à Bac+1, Jacqueline Rotilio ne regrette pas son choix : "Bien souvent, ce sont les plus jeunes âgés de 15 ans qui sont les meilleurs alors qu'ils concourent face à des jeunes qui sont en prépa'. À leur âge, j'aurais été incapable de faire ça. Ils nous épatent !"

Corentin Migoule

Corentin Migoule

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio