Publié il y a 1 an - Mise à jour le 21.02.2023 - Stéphanie Marin - 2 min  - vu 338 fois

NÎMES Mimes, gags, folie baroque et poésie : Patrice Thibaud présente "un opéra populaire accessible à tous"

Patrice Thibaud

Patrice Thibaud incarne le célèbre Baron de Münchhausen dans une comédie lyrique et baroque haite en couleurs. 

- Photo : S.Ma

L'ex-Deschiens, Patrice Thibaud, met en scène les aventures du Baron de Münchhausen, une co-production du théâtre Impérial, opéra de Compiègne et du concert spirituel, sous la direction musicale d’Hervé Triquet. Une création à découvrir au théâtre Bernadette-Lafont à Nîmes, du mardi 7 au jeudi 9 mars 2023.

Pile-poil un an après la présentation de Coyote, Patrice Thibaud jouerera sa nouvelle création commandée par le théâtre Impérial, opéra de Compiègne, Les aventures du Baron de Münchhausen, sous la forme d'un opéra baroque. Une première pour le comédien et metteur en scène, "une nouvelle aventure pour laquelle j'ai dit oui tout de suite.

L'ex-Deschiens est un homme de défi. "Quand j'ai lu le bouquin - de Rudolf Erich Raspe, NDLR -, je me suis rendu compte que ça serait très compliqué à adapter au théâtre, l'écriture est très cinématographique", lâche-t-il rieur. Méliès et Terry Gilliam en ont fait la démonstration. "Mon Baron est peut-être plus provincial, il a tendance à se croire un peu plus important que ce qu'il est. C'est plus un Tartarin de Tarascon."

Laissant aller son inventivité, l'artiste associé au théâtre de Nîmes – scène conventionnée d’intérêt national – art et création – danse contemporaine depuis 2015, a réécrit l'histoire, "ligne par ligne y compris les chansons écrites en alexandrin pour certaines". Le mime lui permet de raconter les aventures farfelues, extravagantes du Baron de Münchhausen, de son voyage sur la lune sur un boulet de canon ou sa danse avec Vénus. Un récit voulu plus contemporain, qui fait écho à notre société : "Si selon moi elles ont toujours existé, les fake news sont nombreuses avec les réseaux sociaux, il est de plus en plus difficile de démêler le vrai du faux."

Patrice Thibaud
Entouré pour cet opéra par le chef Hervé Niquet et des musiciens et chanters d'exception, Patrice Thibaud invente un univers à la démesure de son héros, sur une musique drôle et pleine d'à-propos. • Photo : S.Ma

Et le même de poursuivre : "Mais peu importe ce qui est arrivé ou pas au Baron, l'important, c'est ce que ça provoque chez nous, ce sur quoi ça nous fait réfléchir. Et finalement, dans ses excès de délire, on vit de grands moments de tendresse." Habituellement, Patrice Thibaud fait une place à l'improvisation dans son processus de création. Mais cette fois-ci et parce que cette oeuvre s'accompagne d'une vingtaine d'artistes du concert spirituel dirigé par Hervé Niquet, le metteur en scène a dû s'obliger à peaufiner son texte avant les répétitions. C'était en 2020, "voyant l'échéance arriver, je me suis enfermé pendant trois semaines pour écrire."

Une oeuvre qui se révèle sur scène dans un décor équivalent à un cabinet de curiosités, avec dans la fosse neuf musiciens. "Il y a des moments de burlesque pur, de mimes, de comique de situation." Patrice Thibaud l'assure : "C'est un opéra populaire accessible à tous et notamment aux enfants."

Stéphanie Marin

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio