Culture
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 21.09.2022 - anthony-maurin - 2 min  - vu 90 fois

NÎMES Plans et replans exposés au 4,Barbier

(Photo Anthony Maurin).

La galerie 4,Barbier à Nîmes Rue Maubet (Photo Anthony Maurin).

L'exposition "Plans et replans" de Marie-Christine Béguet et Jean-Pierre Borezée aura lieu à la galerie 4,Barbier du 23 septembre au 23 octobre.

"Plans et Replans" est une exposition bi-face réunissant ces deux artistes, mais chacun a ses plans ! Des plans fixes, des lignes en noir et blanc, des plans qui longent les murs de la galerie, des gravures. Il y a aussi les dessins sur papier, les illusions de plans qui se superposent et qui jouent en surface ou en profondeur. C'est le travail de Marie-Christine Béguet.

Cette dernière se définit par une phrase de Jean-Yves Jouannais : "Être l’objet d’une obsession, c’est en être assiégé au même titre qu’une ville peut être soumise à un blocus. Les artistes n’ont pas d’idées, c’est davantage une obsession qui les possède, qui mène campagne, impose sa stratégie, creuse ses tranchées d’approche, interdit tout commerce avec l’extérieur. L’art ne peut qu’être obsidional, produit sous la contrainte du blocus de l’obsession…" Son dada ? Le graphisme et le design textile. Elle est une habituée de la galerie 4,Barbier.

Dans la salle noire, une superposition de dessins structurés. Des plans mobiles, des trames et des taches de couleurs qui flottent en virant au centre de la galerie, des sérigraphies sur bois de Jean-Pierre Borezée, un face-à-face de cadrages photographiques serrés de visages et de végétaux. Toujours dans la salle noire, une ligne d’idoles de porcelaine.

Exposition Bréguet-Borezée à la galerie 4,Barbier à Nîmes (Photo Galerie 4,Barbier).

Fin 2018 Jean-Pierre Borezée avait déjà exposé à la galerie 4,Barbier, le dernier iceberg. Né en 1946, il vit et travaille en Avignon. Architecte, artisan créateur de jeux et jouets et graphiste et scénographe, il donnait alors à voir de choses marquantes, intrigantes. "Les icebergs, véritables géants des mers, monstres immaculés détachés de la banquise, nous surprennent par leurs lentes dérives. D’autres dérives, humaines celles là, signent leur arrêt de mort. Cette exposition évoquait la disparition probable d’un univers de rêves millénaires. Observant la porcelaine cristallisée dans l’eau douce prise en glace, j’ai photographié le dégel progressif de cet état instable tandis que des feuilles en bouleau de Finlande s’enroulent et s’animent telles des nuées de vapeurs."

Le vernissage aura lieu à partir de 18h le vendredi 23 septembre prochain avec une ouverture par les exposants de 15h à 19h les samedis 24 septembre et 1er octobre, ainsi que le vendredi 7 et le samedi 22 octobre sur rendez-vous. Le finissage, suite et fin du vernissage, se tiendra quant à lui de 11h à 13h et de 15h à 18h le dimanche 23 octobre.

4,Barbier est une association fondée en 2000 par un collectif d’artistes plasticiens qui dispose d’un lieu au 4 de la rue Maubet en centre-ville de Nîmes. Galerie d'art contemporain membre du réseau Kanibal'hopox, un réseau européen d'espaces de création, cet espace dédié à l'art est souvent oublié des circuits mais les connaisseurs savent la valeur d'un tel lieu.

Plus d'informations ici : https://www.galerie4barbier.com

Anthony Maurin

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais