Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 25.09.2015 - tony-duret - 1 min  - vu 238 fois

NÎMES Une expo photo pour resserrer les liens dans le quartier de la gare

Expo "Entre nous le courant passe" de Philippe Ibars.

L'initiative est belle mais suffira-t-elle à réconcilier les habitants du quartier de la gare avec les jeunes du lycée de la CCI ?

Ce jeudi 24 septembre, le lycée de la CCI Nîmes inaugurait l'exposition "Entre nous le courant passe", une série de photos prises par le photographe Nîmois Philippe Ibars, par ailleurs professeur en BTS communication. Cette exposition fait la part belle aux eaux des jardins de la Fontaine qui passent sous l'avenue du général Leclerc. Seulement, c'est bien connu, la vie n'est pas un long fleuve tranquille et les eaux du canal ne semblent pas posséder la vertu d'apporter la sérénité dans ce quartier.

Aux dires de certains riverains, les jeunes du lycée seraient une source - non pas d'eau - mais de nuisances. "On a été obligés de prendre un vigile dans notre résidence", se plaint une habitante des Villégiales, bâtiment situé à proximité du lycée. C'est justement pour apaiser les tensions que le photographe, soutenu par son lycée, s'est lancé dans cette démarche :"Le point de départ est un projet de vivre ensemble. Dans un premier temps, on invite les voisins à venir nous rencontrer et, dans un second temps, avec quelques élèves, nous irons chez les gens pour prendre leur univers en photo. Nous exposerons ensuite leur travail", explique Philippe Ibars. L'initiative a le mérite d'exister. Souhaitons que les voisins acceptent la main tendue par le lycée.

Tony Duret

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio