Culture
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 30.08.2021 - abdel-samari - 2 min  - vu 689 fois

TRADITIONS Sondage : les Français très largement contre la mise à mort du taureau

Vingt-deux membres de l'association Alliance anticorrida devant les arènes de Nîmes (Photo archive Corentin Corger)

Claire Starozinski, présidente de l'Alliance Anticorrida (Photo DR)

L'Alliance Anticorrida a commandé un sondage auprès de l'institut IFOP, le 24 août dernier, fait savoir l'association dans un communiqué.

Claire Starozinski, présidente de l’Alliance Anticorrida, se félicite des résultats d'un sondage commandé par son organisation qui, selon le communiqué transmis à la presse locale, indiquerait que les corridas avec mise à mort du taureau suscitent la désapprobation quasi unanime des Français. Quatre sur cinq y sont opposés (81 %). Une même proportion approuverait que leur accès soit interdit aux enfants de moins de 14 ans (80 %).

"Des chiffres éloquents qui progressent chaque année un peu plus avec une nouvelle donnée : 3/4 des sondés (76%) souhaitent un remplacement des corridas par des courses camarguaises ou landaises (spectacles sans effusion de sang). Certains maires ne s'y sont  pas trompés et ont déjà mis ce remplacement en pratique. C'est le cas de Saint Sever (Landes), Palavas (Hérault) et Le Grau du Roi (Gard)", explique Claire Starozinski.

Et de conclure : "Les résultats de cette nouvelle consultation l’IFOP/Alliance Anticorrida confirment que l'action menée par l'Alliance Anticorrida est un combat d'avant-garde. Mais surtout que l’espoir réside dans la jeune génération, désormais hermétique à la barbarie des arènes. Les élus nationaux, locaux, nouveaux ou reconduits, devront bien finir par prendre en compte les aspirations d'une majorité écrasante de leurs concitoyens."

L'Alliance Anticorrida fait savoir, toujours dans son communiqué, que "l’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 1 019 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 24 au 25 août 2021."

Abdel Samari

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais