Culture
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 07.12.2017 - thierry-allard - 2 min  - vu 293 fois

UZÈS « Je suis SUPER », une expo qui porte bien son nom

Il est musclé, tout de rouge vêtu, et il « fait » la justice, comme il le dit, à sa manière : expéditive.
Jean-François Oliver (au premier plan, dans les bras de SUPER) et Christophe Blanc (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

SUPER, « un super héros simplement super », présente son créateur Christophe Blanc, s’expose jusqu’au 13 janvier à la médiathèque d’Uzès.

Une plongée dans l’univers déjanté du personnage créé par Christophe Blanc et animé par Jean-François Oliver, tous deux installés à Nîmes. Un personnage « surpuissant et super bête aussi, explique son créateur. Sa façon d’appréhender les choses n’est pas forcément la meilleure, mais c’est la sienne. » Et si Batman a son Robin, SUPER a son… parpaing. « Il est droit, rigide, et c’est quelque chose sur lequel on peut s’appuyer, ça lui va bien », ajoute Christophe Blanc. Cependant, on aurait tort de voir en SUPER une blague sans profondeur : « c’est une caricature », lance Christophe Blanc, avec une interrogation, « est-ce qu’on devrait vraiment faire confiance en un être surpuissant ? Ça peut être dangereux. » Un personnage également au coeur d’un projet présenté comme transmédia. « L’exposition regroupe tout ce qu’on fait avec SUPER, des dessins, des sculptures, du dessin animé, des jeux-vidéos… c’est une exposition best-of », présente Christophe Blanc.

L'exposition Je Suis SUPER, de Christophe Blanc et Jean-François Oliver, à voir jusqu'au 13 janvier à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Inventé dans le cadre d’un fanzine en 2005, SUPER a fait du chemin et a notamment été le héros d’une série animée produite par Studio 4, une émanation de France Télévisions, en 2015. Il se décline également dans un jeu vidéo pour tablette, un autre pour smartphone qui consiste à jeter son téléphone pour permettre à SUPER de faire des figures en « volant presque », un de ses super-pouvoirs, ou encore un autre jeu vidéo créé lors d’une résidence dans un lycée agricole et jouable à l’exposition uzétienne. Un aspect interactif qui a séduit la Communauté de communes, qui cherche à « faire vivre la médiathèque au delà du prêt de livres avec un autre regard et des expositions plus interactives, notamment pour toucher un public jeune », rappelle Nadège Molines, directrice de la culture à la CCPU.

L'exposition Je Suis SUPER, de Christophe Blanc et Jean-François Oliver, à voir jusqu'au 13 janvier à la médiathèque d'Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Et justement, les deux artistes seront en résidence au collège Trintignant d’Uzès à partir de la semaine prochaine, avec le soutien du Département de la CCPU, notamment dans le cadre du futur centre culturel d’Uzès. « On va faire un travail sur le multimédia entre les films et la musique autour de SUPER, le but du jeu est de nous immerger et de créer sur place », explique Jean-François Oliver. Leurs travaux feront l’objet d’une restitution en mai prochain à la chapelle de la médiathèque. D’ici là, ils proposeront trois ateliers de musique concrète destinés aux enfants et adolescents le mercredi 13 décembre à Garrigues-Ste-Eulalie (04 66 03 09 00), le samedi 16 décembre à la médiathèque d’Uzès (04 66 03 02 03) et le mercredi 20 décembre à la médiathèque de Montaren (04 66 22 24 62).

L’exposition est à voir jusqu’au 13 janvier prochain à la médiathèque d’Uzès, entrée libre et gratuite. Vernissage vendredi 8 décembre à 18 heures.

La chaîne Youtube de SUPER est ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais