Culture
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 23.04.2022 - thierry-allard - 3 min  - vu 258 fois

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON Le festival Villeneuve en scène, vivifiant et innovant

Zaï zaï zaï zaï (Brice Devos)

La 26e édition du festival Villeneuve en scène, qui met en avant les théâtres en itinérance, se tiendra du 9 au 21 juillet prochain à Villeneuve. Avec une programmation variée et iconoclaste, tout comme les lieux et les expériences proposées par l’événement. 

Le « Jardin d’Avignon » se dévoile, avec une programmation en forme de « parcours, avec différentes écritures, toute la diversité de ces spectacles qui ne se jouent pas à l’intérieur des théâtres », avance son directeur artistique Brice Albernhe. 

Sur le fond, « la programmation traite des choses du monde, avec des sujets importants qui peuvent paraître un peu lourds, mais le traitement est toujours vivifiant, enlevé, rythmé, c’est la force du théâtre », affirme le directeur artistique qui résume ainsi : « ne pas être dans le divertissement bêta, mais ne pas ennuyer les gens. » 

16 spectacles, dont 7 créations, rythmeront donc cette édition. Avec comme toujours un fort volet « expérienciel », « une dimension importante sur laquelle on travaille beaucoup, on ne va pas juste au théâtre », martèle Brice Albernhe.

Like Me (Cynthia Charpentreau) • OSCAR SIERRA

Le meilleur exemple est sans doute « Like Me », de la Compagnie dans l’Arbre, qui se jouera… à la piscine de Villeneuve. « C’est un spectacle immersif, sous casque, sous forme de déambulation dans la piscine », présente le directeur artistique du festival. Il s’agit d’une rencontre avec un champion d’apnée, star des réseaux sociaux, héros moderne. « Sauf que dans les casques on entend des témoignages de ses proches et on va comprendre ce qui se cache derrière l’image », rajoute Brice Albernhe. 

Dans le même registre immersif, la compagnie Adesso e sempre proposera « De vos yeux », le troisième volet d’« Andy’s Gone », encore en cours de création, qui sera comme les deux premiers volets sous casque. Là aussi le lieu est inattendu, puisqu’il s’agira du conservatoire d’Avignon. 

Immersif toujours, le Centre imaginaire proposera « Nez à nez », « une expérience théâtrale et olfactive », avance Bricde Albernhe, puisqu’il s’agit d’une visite dans un musée du nez. Citons également « Zaï zaï zaï zaï », de Blutack théâtre, adapté de la BD de Fabcaro. Un seul en scène mêlant théâtre et BD grâce à des projections, de la véritable « BD théâtrale », pour Brice Albernhe. 

Le festival proposera aussi des formes théâtrales originales, avec par exemple « Le Bal du nouveau monde » de Ring théâtre, une grande fresque sous forme de soirée débat suivant l’effondrement du monde tel que nous le connaissons. « Du débat, des dilemmes, des contradictions, on parle de la complexité des situations, des zones grises, avec beaucoup de comédiens, de rebondissements et d’inventivité », présente Brice Albernhe.

Warning (Vincent Muteau) • Vincent Muteau

Un peu dans la même veine, le Cirque inextrémiste présentera « Warning », une création « inclassable », pour le directeur artistique du festival, sous forme de conférence sur le risque. « C’est une expérience de psychologie sociale, un spectacle qui met en jeu notre évaluation du risque, nos curseurs, avec du rire, de la stupéfaction et même parfois de la colère », décrit Brice Albernhe.

L'école des femmes (Le puits qui parle)

Dans un registre plus classique, quoique, on retrouvera la compagnie des Baladins du miroir, avec « Désir, terre et sang », une grande fresque épique adaptée de Garcia Lorca, les Arts Oseurs avec « Héroïne », sur le monde de la justice, Le Commun des mortels avec « L’école des femmes » de Molière, avec des marionnettes, comme pour « Short stories » de Dirtz théâtre, ou encore « Virginia à la bibliothèque » d’Erd’O, sur Virginia Woolf, et « Bleu silence » de Vendaval, sur les violences conjugales.

Virginia à la bibliothèque (Vincent Beaume)

Sans oublier les petits entresorts, un registre du théâtre forain : « Les filles du camion » de la compagnie On nous marche sur les fleurs, spectacle à la carte joué dans un camion, « Only You » de la compagnie du Grille pain, un juke box, ou encore « On the road » de Monsieur K, qui se passe dans une voiture, pour trois spectateurs seulement. D’ailleurs, l’organisation recherche une voiture des années 1980 pour ce dernier spectacle. 

Elle cherche également des ambassadeurs et des bénévoles, ainsi que des figurants pour le spectacle « Le Bal du nouveau monde », ouvert à tous les âges et à tous les niveaux. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais