Economie
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 23.11.2014 - thierry-allard - 1 min  - vu 144 fois

ARAMON La centrale EDF menacée de fermeture, Patrice Prat dénonce « la brutalité » de la décision

Patrice Prat, Michel Pronesti et Juan Martinez (Photo : Florian de Vivo)

La direction d’EDF a annoncé jeudi son intention de fermer définitivement sa centrale électrique d’Aramon.

Une rencontre entre le député Patrice Prat, le maire d’Aramon Michel Pronesti, le vice-président du Conseil général Juan Martinez et les représentants du personnel du site s’est tenue vendredi après-midi.

« Cette décision ne nous laissera pas sans voix »

130 agents, mais aussi beaucoup de prestataires travaillent sur le site. Les agents devraient être redéployés sur d’autres sites d’EDF, mais la fermeture ne se ferait pas sans conséquences pour le territoire.

Le député a dénoncé « cette décision qui surprend par sa brutalité », alors qu’« EDF avait coutume jusqu’ici de dialoguer avec ses salariés et son environnement institutionnel, respectant ainsi un minimum vital de formalisme. L’annonce de jeudi après-midi est tombée telle un couperet, jetant le trouble et le désarroi parmi les salariés. »

Et Patrice Prat de prévenir : « Cette décision ne nous laissera pas sans voix et l’Etat devra avec EDF prendre ses responsabilités. »

Thierry Allard

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais