Economie
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 27.06.2020 - abdel-samari - 2 min  - vu 1224 fois

CAISSARGUES Click&Vrac, le nouveau drive sans emballage, bio et local

Photo DR

Click&Vrac : c’est le nom du nouveau drive, implanté à Caissargues, au Parc du Triangle. Les produits sont distribués dans des contenants consignés (bocaux ou flacons en verre, sacs en tissu ou vaporisateurs). Établi sur 115 m2, le drive vend des produits alimentaires et cosmétiques, des accessoires, des produits d’entretien... 

Un drive qui commercialise des produits sans emballage, bio et locaux. La tendance n’est certes pas nouvelle au niveau national, mais c’est une première dans le Gard. Lancé par Raphaële Akenine, 43 ans, ex-responsable administrative et financière dans un domaine viticole (Château de Nages), et Pierre Messana, 47 ans, ex-chef de rayon dans la grande distribution et ancien directeur d’un supermarché bio, ce nouveau commerce est basé à Caissargues, aux portes de Nîmes.

« L’enseigne est visible depuis la route départementale. Avec cet emplacement stratégique, les gérants de Click&Vrac pourront d’autant mieux accompagner les changements d’habitudes des consommateurs », explique Flavie Donatella, consultante à Arthur Loyd Nîmes (conseil des Click&Vrac). De son côté, le duo d’entrepreneurs dit vouloir « convertir un grand nombre de consommateurs encore hésitants ». Le consommateur peut effectuer son retrait dans un délai de deux heures après la validation de la commande sur Internet. Les clients disposent de plusieurs places de parking : ils stationnent et chargent le véhicule, les commandes étant préparées dans le drive.

Pourquoi un drive, plutôt qu’un magasin classique ? « L’achat en vrac dans une épicerie est contraignant pour les clients : avoir ses propres contenants, les transporter..., explique Raphaële Akenine. Nous apportons une solution, en vendant les produits dans des contenants consignés : bocaux ou flacons en verre, sacs en tissu, vaporisateurs... Et nous sommes dotés d’un lave-vaisselle professionnel, pour laver les contenants à leur retour. »

Dans la chambre froide, sont entreposés les fruits et légumes, les crèmes desserts, fromages, yaourts... Click&Vrac ne commercialise pas de viande ni de poisson. « Les normes d’hygiène sont trop drastiques », confie Raphaële Akenine. Les bouteilles ne sont pas encore consignées, car il faut un process de nettoyage spécifique. Une société, Oc Consigne (Anne-Claire Degail), est en cours de création à Montpellier pour remettre dans le circuit des bouteilles, après leur nettoyage dans une unité de lavage dédiée. « Le particulier ramènerait la bouteille en verre au détaillant, Oc Consigne les récupérerait, les nettoierait et les rebasculerait vers les producteurs », résume Raphaële Akenine. D’après elle, l’attente du marché est forte, avec l’ouverture de 18 drive spécialisés dans le vrac en France en décembre. Plus d'infos sur le magasin de Caissargues ICI

Avec Arthur Loyd Nîmes

Abdel Samari

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais