Economie
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 31.03.2021 - stephanie-marin - 2 min  - vu 721 fois

NÎMES Talpa, la petite marque qui monte

Lucie, 18 ans et Axel, 19 ans, ont créé avec Marceau, 19 ans, la marque de prêt à porter, Talpa. (Photo d'archives : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Un logo minimaliste - quelques traits pour représenter la Maison carrée - mais qui en dit long sur les terres d'origine de cette marque créée par trois jeunes nîmois qui n'ont pas encore 20 ans.

Souvenez-vous, au mois de novembre, nous racontions déjà l'histoire de Talpa, cette marque de prêt-à-porter créée par Lucie, Axel et Marceau, trois jeunes Nîmois, des étudiants bourrés d'ambition, débordant d'énergie. Nous étions alors persuadés que leurs produits estampillés d'un logo à l'effigie de la Maison carrée et brodé à la main, trouverait son public.

C'est le cas, même s'il est encore beaucoup trop tôt pour parler de success story puisque la production ne dépasse pas la centaine de pièces. Elle s'écoule bien par le canal des réseaux sociaux et c'est bien-là l'essentiel pour les créateurs de Talpa.

Le "simple tee" blanc signé Talpa. (Photo : Talpa)

Ces encouragements les motivent et bien loin de se reposer sur leurs acquis, ils réfléchissent non pas à la manière  de produire plus mais de produire mieux. Une réflexion qui les a mené à se tourner vers le 100% bio.

"Nous voulions monter en gamme, explique Axel. Nous avons d'abord réduit nos produits et nous nous concentrons pour le moment sur un tee-shirt disponible en quatre coloris. Il est de meilleur qualité que les précédents, plus épais et le coton est 100% bio".

Les trois amis - désormais rejoint par un quatrième Baptiste, le créateur du site internet de la marque - commandent les tee-shirts chez un fournisseur belge, puis les envoient dans un atelier à Bernis pour la partie broderie et emballages.

Si depuis le début de cette aventure, c'est sur la toile qu'ils se sont faits connaître, ils ont depuis tissé des liens avec des commerçants à Nîmes (Autoreverse), Montpellier et Toulouse. Ces derniers ont accepté de réserver une partie de leur présentoir à Talpa. Quant au site de la marque, il se présente sous forme d'armoire dont les étagères se multiplieront au fil du temps.

Stéphanie Marin 

Stéphanie Marin

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais