Publié il y a 1 an - Mise à jour le 14.03.2023 - Marie Meunier - 2 min  - vu 280 fois

PAYS D'UZÈS Les enfants des écoles à la découverte de la ferme

chevreaux biberon fromagerie garcia

Les enfants ont pu donner le biberon aux chevreaux. 

- photo Marie Meunier

Ce lundi, deux classes des écoles de Saint-Laurent-la-Vernède et La Bastide-d'Engras ont visité la fromagerie Garcia à Lussan. L'occasion pour ces enfants de petite et grande sections de découvrir d'un peu plus près le monde agricole.

Cette visite s'inscrit dans le PAT (Projet alimentaire territorial) de la CCPU (Communauté de communes du Pays d'Uzès). Tout un pan du projet est dédié à la sensibilisation : "Cela permet de réinstaurer une proximité entre l'école et l'exploitation, de comprendre d'où proviennent les produits que les écoliers retrouvent dans leurs assiettes à la cantine", indique Achille Delahaye, chargé de mission du PAT du pays d'Uzès. Il ajoute : "Cela peut aussi influer sur la façon de manger des enfants : s'ils jettent, ils se diront peut-être que c'est tout un travail qui a été effectué pour rien."

Cette première sortie à la ferme sera suivie de quinze autres. L'objectif est qu'au moins une classe par école du territoire en bénéficie, soit 637 écoliers. Ils seront accueillis par une dizaine d'exploitants volontaires du territoire, notamment Nicolas Arnoux, apiculteur à Blauzac, François Reboul du domaine Malaïgue, Rémi Balmassière à Montaren-et-Saint-Médiers... Ce dispositif porté par la CCPU est mené en partenariat avec la Chambre d'agriculture du Gard, qui accompagne déjà des animations similaires sur les territoires de Nîmes métropole et du Piémont cévenol. Les objectifs sont multiples : sensibiliser les enfants à l’agriculture et au manger local et à la saisonnalité des productions, faire connaître la diversité des productions locales...

"Beaucoup d'écoliers demandent si le lait n'est pas directement trait dans les bouteilles"

Ce lundi, les écoliers ont découvert la fromagerie Garcia, créée sur Lussan en 2008. "On fait du fromage, du yaourt, de l'AOC Pelardon, des tommes, des bûches... On a 180 chèvres, dont deux boucs", présente Maude Garcia. 80 % de la vente se fait en direct dans la boutique de la ferme. Au plus fort de la période de production, entre 900 et 1 000 fromages étaient produits par jour l'an dernier. 

Maude, son conjoint Romain, et sa belle-mère, Dominique, ont l'habitude de recevoir de la visite sur la ferme, notamment des élèves des MFR (Maisons familiales rurales) ou des personnes en reconversion. Mais autant d'enfants, c'est une première : "C'est bien de les initier à l'agriculture, de voir comment on fait le fromage. On a beaucoup d'écoliers qui demandent si le lait n'est pas directement trait dans les bouteilles", dit-elle avec un sourire. Les jeunes écoliers ont d'ailleurs eu la chance de nourrir des chevreaux au biberon. 

Marie Meunier

Éducation

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio