Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.04.2024 - Anthony Maurin - 3 min  - vu 290 fois

NÎMES NatruaNîmes, c’est la fête de la biodiversité !

La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)

La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)

NaturaNîmes aura bien lieu le 12 octobre prochain au domaine de la Bastide.

Voilà, l’organisation d’une journée de sensibilisation à la biodiversité est actée. Fort du succès des 24h de la biodiversité organisées par le COGard, la ville de Nîmes et le CPIE du Gard en 2023, il faut continuer sur cette lancée et proposer un nouvel événement ludique, scientifique et festif en 2024. La sortie se veut familiale, ouverte à tous, aux néophytes, aux naturalistes en herbe, ou tout simplement aux curieux de passage.

La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)
La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)

Mais de quoi parle-t-on ? De sensibiliser la population à la richesse du patrimoine naturel de la ville de Nîmes et à la biodiversité dite « ordinaire ». De créer un véritable échange entre naturalistes et habitants de la commune, mais également des communes alentour. De mobiliser les citoyens, qui deviennent de véritables acteurs de leur territoire. De créer un nombre important de données scientifiques dans un laps de temps très court mais aussi de faire émerger des actions concrètes d’aménagement du territoire.

Au programme de la journée du 12 octobre 2024 ? Des stands, des animations, des expéditions naturalistes, des FoodTrucks, un concert, le tout dans une ambiance familiale et ludique. L’événement s’inscrit dans la continuité des 24h de la biodiversité de Nîmes dont les objectifs restent inchangés. Seul le format est modifié en passant à une journée complète sur un week-end afin de réduire les coûts, de communiquer plus aisément et de réussir à mobiliser les habitants.

La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)
La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)

Déb ut de la journée à 7h-8h avec l’installation des stands COGard, ville de Nîmes, structures et associations partenaires. À partir de 8h et toute la journée se fera l’accueil public, les animations sur stand en continu et les premières expéditions naturalistes (oiseaux, insectes...). À partir de 11h30, le ou les foodtrucks arriveront puis de 17h à 18h place sera faite au moment festif, au spectacle ou au concert. De 18h à 19h l’heure du bilan des expéditions et des discours ainsi que du verre convivial seront venus avant 19h à 20h et le départ pour la dernière expédition naturaliste sur les chauves-souris.

La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)
La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)

Aujourd’hui, avec plus de 200 adhérents et 16 salariés permanents installés dans des locaux à Nîmes et à Saint-Chaptes, le COGard constitue un carrefour de compétences variées où chacun peut progresser et apporter sa contribution aux actions communes. Les trois missions principales du COGard sont la connaissance, la protection des espèces et milieux naturels du Gard, ainsi que la sensibilisation des publics.

En avril 2023, au total, ce sont 165 nouvelles espèces recensées sur site, pour un nombre total de 392 observations. 22 expéditions naturalistes, 242 participations aux inventaires plus de 350 personnes sensibilisées au cours de l’événement et un espace naturel de la Ville valorisé aux Terres de Rouvière.

La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)
La Bastide (Photo Archives Anthony Maurin)

Cette édition de NaturaNîmes, Fête de la biodiversité 2024 se déroulerait sur le Domaine de la Bastide, lieu déjà̀ bien connu des Nîmois. Le lieu est riche d’espaces naturels, entre le Vistre et les étangs du site. Les impacts d’un tel événement sur le site et sur les habitants seraient multiples : s’émerveiller et acquérir une meilleure connaissance de la biodiversité environnante, développer un sentiment de fierté de son territoire, limiter la pollution plastique…

L’événement est construit de manière à être réplicable d’une année à l’autre afin de donner un RDV régulier aux Nîmois voulant s’impliquer sur leur territoire, ou voulant tout simplement le découvrir. Le lieu pourrait ainsi être le même d’année en année, ou bien choisi parmi les nombreux espaces naturels de la Ville.

Anthony Maurin

Environnement

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio