Publié il y a 18 jours - Mise à jour le 08.05.2024 - Louis Valat - 2 min  - vu 210 fois

ALÈS Commémoration du 8 mai en souvenir de la paix

Avant le lancement de la feria, Alès célèbre la Victoire de 1945.

- Photo Louis Valat

Personnalités civiles et militaires, élus et citoyens ont commémoré à Alès ce mercredi 8 mai, les 79 ans de la capitulation de l’Allemagne nazie mettant ainsi fin à la Seconde Guerre mondiale.

En ce 8 mai, journée nationale de commémoration du 79e anniversaire de la victoire de la Seconde Guerre mondiale, environ deux cents personnes se sont rassemblées ce matin au square Verdun à Alès pour rendre hommage aux combattants morts pour la France et célébrer la victoire des forces alliées sur l'Allemagne nazie lors de ce conflit.

Au square Verdun, des membres du Conseil municipal des enfants et du Forum jeunes se sont rassemblés en présence de leur représentante, Méryl Debierre, conseillère municipale déléguée à la Jeunesse. Nicolas Kaczsmarek du Forum jeunes a inauguré les prises de parole avec la lecture de l'ordre du jour numéro 9 du Général de Lattre de Tassigny, commandant en chef de la 1ère armée française du 9 mai 1945. Ensuite, c'est un autre membre du Forum jeunes d'Alès, Quentin Revel, qui s'est chargé de prononcer le message national de l'Union française des Anciens combattants et victimes de guerre. Le préfet de l'arrondissement d'Alès, Émile Soumbo, a ensuite prononcé le discours de Sébastien Lecornu, ministre des Armées, et Patricia Mirallès, secrétaire d'État chargée des Anciens combattants et de la Mémoire. "Le 8 mai 1945, dans un élan collectif, chacun pleure les morts et salue ceux qui ont combattu. 79 ans après, réunis devant nos monuments aux morts, nous leur rendons un même hommage."

Avant le lancement de la feria, Alès célèbre la Victoire de 1945. • Photo Louis Valat

Neuf gerbes ont ensuite été déposées à la stèle des Martyrs-de-la-Résistance et dans la crypte, puis le dépôt de la gerbe de l'Union Locale des Anciens combattants par Jacky de Marans, vice-président, et Jean-Baptiste Baroni. Ensuite, dans la crypte, a été déposée la gerbe des Sentinelles de la Nation par Gérard Chaput et Michel Veyret. La gerbe de l'Union locale des anciens combattants et victimes de guerre a ensuite été déposée par Roger Bogdanski, président de l'Union nationale des combattants, ainsi que par René Rousseau, président de la FNACA.

Les enfants cultivent la mémoire du 8 mai 1945. • Photo Louis Valat

La gerbe du souvenir français a été déposée par Laurent Champetier et Mickaël Vicente, membres de l'association, celle de la 161e section des médaillés militaires par Didier Le Zalic, secrétaire et de Patrick Zammit. Enfin, Christophe Rivenq, président de l'Agglomération d'Alès et premier adjoint au maire, ainsi que le lieutenant-colonel David Mazel ont déposé une gerbe, suivis par le maire d'Alès, Max Roustan et Pierre Martin, adjoint au maire délégué aux Anciens combattants et correspondant-défense. La gerbe de l'État a ensuite été logiquement déposée par Émile Soumbo, sous-préfet de l'arrondissement d'Alès. 

La sonnerie aux morts et la Marseillaise ont ensuite été jouées avec brio par l'Harmonie Alès-Cévennes et son chef d'orchestre Jean-Luc Imbert. En clôture de cérmonie, Christian Marestein, porte-drapeau de la 161e section des médaillés militaires a reçu des mains du maire d'Alès, Max Roustan, la médaille de bronze de la défense nationale à titre exceptionnel avec agrafes "défense et essais nucléaires". Il participa aux essais nucléaires dans le Sahara. 

Louis Valat

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio